Search
mardi 12 nov 2019
  • :
  • :

Projet Défidéo : 8 nouveaux Défibrillateurs Automatiques Externes en Déodatie

image_pdfimage_print
Pays_Déodatie_Défidéo

(Crédit photographique Pays de la Déodatie)

Dans le cadre du projet Défidéo et de la semaine européenne de l’arrêt cardiaque, le Pays de la Déodatie a organisé la 6ème édition de remise officielle de Défibrillateurs Automatique Externes (DAE), le jeudi 17 octobre dernier à 19h à la salle Carbonnar.

Le projet Défidéo, porté par le Syndicat Mixte du Pays de la Déodatie (en partenariat avec le club Cœur et Santé de Saint-Dié des Vosges et les acteurs concernés), est un projet d’envergure et novateur, visant à lutter contre l’arrêt cardiaque sur le territoire du Pays de la Déodatie et qui poursuit 3 objectifs :

  • équiper un maximum de communes en défibrillateurs automatiques externes;

  • former la population à l’utilisation de cet appareil et aux gestes qui sauvent;

  • communiquer sur les enjeux de la lutte contre l’arrêt cardiaque.

Les 8 nouveaux DAE remis seront installés sur 7 communes du territoire du Pays de la Déodatie : Anould, Etival Clairefontaine, La Bourgonce, La Voivre, les Rouges Eaux, Raon L’Etape (pour 2 kits) et Senones. Une fois que ces DAE seront installés, cela portera leur nombre à 98, répartis sur 68 communes. Aucun mécène n’ayant été trouvé pour cette édition le coût unitaire redevable pour chaque commune est de 1 983.66 euros

Guy DROCCHI, Président du Pays de la Déodatie a souhaité la bienvenue à tous les partenaires présents, a excusé l’absence de Pierre TSUJI (Directeur de l’Hôpital), de la commune d’Anould et de l’Association Départementale de la Protection civile des Vosges.

Pascal MOHR, Vice-Président du Pays de la Déodatie a présenté le projet en détail en indiquant les diverses avantages pour les collectivités de passer par le Pays pour s’équiper en DAE. Il a rappelé également que dès 2020, certains Etablissements Recevant du Public (ERP) devront s’équiper d’un défibrillateur automatisé externe et donc pour l’avenir : le fait de s’équiper en DAE entrera dans les mœurs comme le fait de s’équiper en extincteur !

Le taux de survie lors d’un arrêt cardiaque aux Etats-Unis étant de 40% alors qu’en France il n’est que de 4%, nous avons un long travail à entreprendre, les formations étant également fortement préconisées.

La Présidente du Club Cœur et Santé de Saint Dié-des-Vosges, Annie THIRION, a remercié les services du Pays et de l’Hôpital et a convié l’assemblée à venir à la formation du Jean-Louis BOURDON, qui a quant à lui insisté sur le suivi des DAE. Car en France, ce sont 30 à 40% des DAE installés qui sont hors service.

Après une présentation détaillée du kit par Nathalie VINOT, ingénieure Bio médicale à l’Hopital de Saint-Dié-des-Vosges et une démonstration d’utilisation du DAE avec les gestes : « appeler – masser – défibriller », l’assemblée s’est réunie autour d’un verre de l’amitié offert par le Pays de la Déodatie et la CDHV (pour les bonbons !)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.