Search
mardi 1 déc 2020
  • :
  • :

Réorganisation des services fiscaux des Vosges : « La pseudo-concertation des élus locaux » selon Dominique Peduzzi, président de l’AMV88

image_pdfimage_print
dominique-peduzzi-president-maires-des-vosges

Dominique Peduzzi (Photographie d’archives)

« Le 28 juin 2019 a été lancée, sous l’appellation de « concertation » par la Préfecture et la DGFiP (Direction Générale des Finances Publiques), une série de réunions pour engager des « discussions » auprès des élus locaux. Cela a été présenté comme un temps d’échanges sur les modalités possibles de mise en oeuvre de la réorganisation des services fiscaux avec un redéploiement des moyens sur les territoires.


En réalité : une simple information et la recherche d’une caution des élus des communes

A l’issue des rencontres organisées en plein été, force a été de constater qu’il ne s’agissait en rien d’une concertation, mais bien d’une simple information et d’une pré-décision.
Pour rendre recevable la démarche auprès des citoyens, l’Etat est à la recherche d’une caution des élus locaux et intercommunaux.

Des fermetures à n’en plus finir

La démarche nationale de rationalisation des organisations, conduite par l’Etat, entraîne la fermeture de nombreux services existants, dont les trésoreries, la réduction des personnels disponibles pour renseigner les concitoyens et les collectivités ainsi qu’une diminution drastique du nombre de jours d’ouverture au public.

Il faut sauver la proximité et renverser les schémas d’organisation

De nombreuses trésoreries sont menacées de fermeture. C’est une aberration au regard des difficultés rencontrées quotidiennement, par nos concitoyens, pour accéder aux services publics.
La proximité au quotidien disparaîtrait alors que l’on sait combien la relation humaine est nécessaire et précieuse dans ce type de service public. L’optimisation des services ne doit en aucun cas pénaliser les trésoreries des secteurs ruraux.

Pour un maintien des structures et d’interlocuteurs disponibles

L’AMV 88 (Association des maires et présidents de communautés des Vosges) rassemble, à travers ses adhérents, les maires de communes vosgiennes, qu’elles soient rurales, forestières, montagnardes, urbaines. Le projet présenté de fermeture massive des trésoreries (11 sur 18 existantes aujourd’hui) va davantage encourager les utilisateurs, en besoin, à pousser la porte de leur mairie. Le service public universel de proximité que nous représentons ne peut absorber sans cesse la disparition des services de proximité de l’Etat.

C’est pourquoi, les membres du Bureau de l’AMV 88, au nom de leurs collègues concertés, émettent un avis très défavorable au schéma de réorganisation des services fiscaux et sollicite le maintien du service des trésoreries sur le département des Vosges. »

Dominique PEDUZZI Président de l’AMV 88 Maire de Fresse-sur-Moselle Président de la Communauté de communes des Ballons des Hautes-Vosges




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.