Search
mercredi 11 déc 2019
  • :
  • :

Vosges – Un forum départemental consacré aux aidants

image_pdfimage_print
aidants

(Crédits photographiques Conseil Départemental des Vosges)

Ce jeudi, la salle polyvalente de Dompaire accueillait le premier forum départemental consacré aux aidants.

Qui sont-ils ?  Que font-ils ?

En France, on les estime à 11 millions. Mari, femme, père, mère, frère, sœur, il s’agit la plupart du temps d’un membre de la famille qui chaque jour accompagne un proche en perte d’autonomie ou en situation de handicap.

Au quotidien, l’aidant peut effectuer de nombreuses choses : faire les courses, assurer les tâches ménagères, préparer les repas, emmener chez le médecin, réaliser des démarches administratives, accompagner dans des sorties quand cela possible. L’aidant, assurément polyvalent, peut être qualifié de héros des temps modernes. Et quand on sait que 61% des aidants sont encore en activité professionnelle, il est aisé de comprendre que ce rôle d’accompagnement peut engendrer des difficultés : fatigue, stress, anxiété, solitude, culpabilité , … Tous les témoignages s’accordent sur le fait que cette situation n’a pas été choisie, que ce sont les circonstances ou les accidents de la vie qui les ont engagés dans ce rôle d’aidant.

Des solutions de répit existent

Dans son intervention Caroline Mattioni, vice-présidente du Département en charge de l’autonomie, a indiqué que « Dans les Vosges, il existe des structures et des dispositifs destinés à soulager les aidants. L’idée de ce forum était de réunir tous les acteurs concernés pour mieux faire connaître les dispositifs en place et les compétences de chacun des acteurs. ».

Initiée par les caisses de retraite AGIRC et ARCO, co-portée par le Conseil départemental et construite en étroite collaboration avec une trentaine de partenaires (associations de malade, services d’aide à la personne ADAVIE et ADMR, France Alzheimer, Parkinson 88,…) cette demi-journée était pour les participants l’occasion de s’informer et de découvrir les solutions de répit qui s’offrent à eux : accueil de jour, art-thérapie, sophrologie, gym douce,… Ils ont suivre une conférence animée par la neuropsychologue Stéphanie Morelle avant de visionner des mini films consacrés à des témoignages d’aidants et ensuite se rendre sur les stands des partenaires présents.

Au quotidien, il est toujours possible de se rapprocher des Maisons de l’autonomie, au nombre de 6 dans le département pour trouver de l‘écoute et des renseignements sur les dispositifs existants.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.