Search
mercredi 28 oct 2020
  • :
  • :

Le 21 novembre 1944, la ville était libérée par la Division Cactus

image_pdfimage_print
Cérémonie_75ème_Anniversaire_Libération_SDDV (3)

(Crédits photographiques Marc Fourniquet)

Il y a 75 ans pratiquement jour pour jour, à la date communément retenue du mardi 21 novembre 1944, les soldats américains de la 103ème Division d’Infanterie, surnommée « Division Cactus », ont libéré Saint-Dié de l’occupant allemand.

C’est en ce samedi 23 novembre, en présence d’élus, de représentants des autorités et de membres d’associations patriotiques, que le 75ème anniversaire de la Libération de la ville a été commémoré, avec dans un premier temps l’inauguration du verger Fernand-Lahaye en début d’après-midi. Situé rue d’Ortimont à Saint-Roch, ce verger pédagogique porte le nom d’un horticulteur déodatien, mort en déportation à Dachau.

La commémoration s’est poursuivie au square de Foucharupt, avec la levée des couleurs – de la France et des Etats-Unis – puis un dépôt de gerbes devant la stèle de la 103ème Division d’Infanterie. Direction le monument aux morts ensuite, où a été ravivée symboliquement la flamme et où de nouvelles gerbes de fleurs ont été déposées. Après la sonnerie aux Morts, suivie d’une minute de silence, de La Marseillaise et du traditionnel salut aux portes-drapeaux, la cérémonie s’est conclue par les allocutions au Grand Salon de l’Hôtel de Ville et la présentation de l’exposition « La seconde reconstruction dans les Vosges ».

A titre de rappel, la Ville de Saint-Dié-des-Vosges parraine 14 soldats américains tombés au combat lors de la campagne de Libération. Leurs dépouilles reposent aujourd’hui au cimetière militaire de Dinozé.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.