Search
mardi 12 nov 2019
  • :
  • :

3 mois de prison avec sursis pour la personne ayant proféré des insultes homophobes contre David Valence

image_pdfimage_print

En septembre 2018, le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence avait été victime de propos homophobes dans un commentaire publié sur Facebook. Suite à ce commentaire ordurier, l’élu avait pris la décision de déposer une plainte pour « injure publique à caractère homophobe » auprès du commissariat déodatien (lire son communiqué ici).

Un peu plus d’un an après le dépôt de plainte, le verdict a été rendu au Palais de Justice d’Epinal en ce mardi 5 novembre… en présence de David Valence mais en l’absence de la prévenue, une Déodatienne âgée de 50 ans. Cette dernière a été reconnue coupable et condamnée à 3 mois de prison avec sursis simple. Elle devra également verser 500 euros de dommages et intérêts ainsi que 400 euros pour couvrir les frais de défense. « Justice est rendue. La tristesse s’en va… Je ne suis pas une victime, je suis un combattant! Il n’y avait peut-être rien à comprendre » a commenté David Valence dans un message publié ce soir sur sa page Facebook.

J.J.




Une réaction sur “3 mois de prison avec sursis pour la personne ayant proféré des insultes homophobes contre David Valence

  1. Mathieu

    Bravo monsieur le maire chacun est libre de choisir sa vie vous savez ces gens ignares ont ou auront des enfants ou petits enfants et ne savent pas ce que l avenir leur réserve bra vo monsieur le maire pour avoir oser moi aussi j entends des choses sur mon fils ça fait très mal bon courage monsieur le maire très bonne journée à vs

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.