Search
jeudi 22 oct 2020
  • :
  • :

Des élèves de l’IFSI de Saint-Dié-des-Vosges sensibilisent le lycée Jean-Baptiste Jacques-Augustin aux dangers du tabac

image_pdfimage_print

Sensibilisation_Méfaits_Tabagisme_Lycée_JBJ

Un partenariat avait été noué l’an passé entre le lycée Jean-Baptiste Jacques-Augustin et l’IFSI – Institut de Formation en Soins Infirmiers – de Saint-Dié-des-Vosges. Car depuis l’arrêté du 12 juin 2018, les étudiants en santé, en pluridisciplinarité, sont désormais tenus de mettre en oeuvre des actions concrètes de prévention primaire auprès d’un public cible.

Ce partenariat s’est avéré fructueux, puisque les 2 établissements ont souhaité le renouveler pour cette année scolaire 2019 – 2020. Dans ce cadre, 3 actions seront mises en place d’ici le mois de juin prochain, autour des thématiques de l’arrêt du tabac, de la sexualité et de la gestion du stress.

Du 12 au 30 novembre, le « Moi(s) sans tabac » s’est ainsi décliné au lycée professionnel déodatien. Dans un premier temps, les étudiantes infirmières ont ainsi réalisé un diagnostic de santé auprès d’environ 200 élèves – principalement des classes de Seconde et Première – pour ensuite rechercher les causes et facteurs de risques en lien avec l’usage du tabac. De ce diagnostic, il en est ressorti que 92% des élèves non fumeurs ont entourés de fumeurs, sachant que l’influence de l’entourage les encourage souvent à fumer à leur tour. Il en est également ressorti que 38% des élèves non fumeurs pensent expérimenter la cigarette, et que 29% des élèves du lycée sont d’ores et déjà fumeurs.

Partant de ce constat, les étudiantes infirmières Marie Nabais et Léana Zakzek ont mené ce lundi, en collaboration avec les étudiantes kinésithérapeutes Louise Raby et Romane Bischoff, des ateliers de sensibilisation et de prévention quant aux dangers du tabac. De la cigarette mais aussi de la chicha, dont les effets nocifs sur la santé sont souvent mal connus… surtout par les adolescents. « Ces ateliers permettent d’apporter aux élèves des connaissances générales sur le tabac, tout en leur proposant des exercices de respiration qui agiront sur le niveau de stress et l’envie de fumer » précise Sylvie Lallemand, cadre de santé formateur à l’IFSI et l’une des 2 référentes de cette action, avec l’infirmière du lycée Valérie Haller.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.