Search
samedi 14 déc 2019
  • :
  • :

Nouvel éclat pour la cascade des Molières

image_pdfimage_print

Travaux_Cascade_Molières (3)

La cascade des Molières est un lieu incontournable du patrimoine local, où de nombreux Déodatiens viennent se ressourcer. Situé en pleine nature, dans la forêt domaniale d’Ormont-Robache sur le ban de Saint-Dié-des-Vosges, le site avait perdu de sa superbe ces dernières années… la faute à l’oeuvre du temps, mais aussi à de fréquentes incivilités.

Largement ensablés, les bassins ont fait fuir les truites sauvages et la végétation aquatique. La cabane forestière a quant à elle été dégradée à plusieurs reprises, sachant que son grand sapin central était creux et présentait donc un danger.

Soucieuses de réhabiliter un endroit fort apprécié des promeneurs et amateurs de pique-nique, la Ville de Saint-Dié-des-Vosges et l’agence territoriale Vosges Montagne de l’Office National des Forêts – ONF – se sont associées pour effectuer des travaux visant à donner un nouvel éclat à la cascade des Molières, et ce tout en préservant les caractéristiques du site et de sa biodiversité.

Actuellement en cours, ces travaux, qui découlent de 4 années de négociations et de réflexions, consistent en l’installation de signalétique et la reprise des accès; la remise en état des jets d’eau de l’aire de pique-nique; la restauration de la continuité écologique du ruisseau; le curage de l’étang; la création d’une plage et d’un nouveau sentier de roches avec quelques blocs légèrement creux à disposition des enfants; le retrait des arbres dangereux; la mise en place d’un garde-corps et le remplacement de la cabane; la mise en place d’un panneau d’informations; l’entretien de la végétation aux abords des ouvrages et sur l’ancien lieu de culte celte.

Quant au montant de ce chantier forestier, il représente un investissement de 38 856 euros pour la Ville. L’ONF se chargeant pour sa part de la conception du projet, de l’élaboration du dossier loi sur l’eau, ainsi que de l’organisation et du suivi des travaux. Des travaux débutés en octobre et dont la deuxième phase débutera en janvier 2020.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.