Search
mercredi 21 oct 2020
  • :
  • :

Vosges – Clôture du Grenelle de la lutte contre les violences conjugales

image_pdfimage_print
73409293_2255510064744929_7752243809810907136_o

(Crédits photographiques Préfecture des Vosges)

Pierre ORY, Préfet des Vosges, s’est rendu au « Centre d’Activités Sociales, Familiales et Culturelles » de Rambervillers, accompagné de Nicolas HEITZ, Procureur de la République, Delphine HUMBERT, Substitut du Procureur en charge des atteintes aux personnes, Michel POTTIEZ, Directeur Départemental de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations des Vosges, Fadila BOURESAS, Déléguée Départementale aux Droits des Femmes et à l’Égalité et le Colonel Brice MANGOU, commandant le Groupement de Gendarmerie Départementale des Vosges.

Le CASFC, qui bénéficie de financements de l’État, contribue à la prise en charge et à l’accueil des femmes victimes de violences conjugales au sein des structures qu’il gère.

Au cours de cette visite, des femmes, victimes de violences conjugales, ont pu apporter leur témoignage notamment sur leur parcours et leurs conditions de vie actuelles au sein du CHRS qui les accueille.

Cette visite du CASFC fut également l’occasion que soit présenté un dispositif de signalement innovant mis en place dans le département par le Groupement de Gendarmerie Départementale. Ce dispositif permet aux victimes de violences intrafamiliales de se signaler au moyen d’un bulletin d’information et de protection qui sera automatiquement généré dès lors qu’une victime entrera en contact avec les services de Gendarmerie.

Depuis son lancement le 3 septembre dernier, le « Grenelle de la lutte contre les violences conjugales » a permis dans les Vosges que les acteurs impliqués dans cette lutte (services de l’État, collectivités, acteurs institutionnels et associatifs) œuvrent pour la mise en place de dispositifs devant permettre la prise en charge de chaque victime de violences conjugales dès le premier signalement jusqu’à la judiciarisation des faits, et ce sans discontinuer.

Les femmes victimes de violences peuvent contacter le numéro national 3919.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.