Search
mercredi 11 déc 2019
  • :
  • :

Bilan et mémoire pour les Déportés de Mannheim

image_pdfimage_print

AG_Déportés_Mannheim (1)

L’heure était au bilan le 9 novembre dernier pour les Déportés de Mannheim. Car c’est ce jour-là que l’association a tenu son assemblée générale au Grand Salon de l’Hôtel de Ville de Saint-Dié-des-Vosges, en présence du premier adjoint Bruno Toussaint et du conseiller régional Jean-Marie Lalandre.

« L’effectif de notre association est stable. 14 déportés du 8 novembre 1944 sont toujours membres. Nos permanences mensuelles se tiennent à la Maison des Affaires Patriotiques de Saint-Dié-des-Vosges » a déclaré  le président François Tisselin lors de cette assemblée annuelle. Ce dernier de souligner également le devoir de mémoire entretenu par l’association… le souvenir de celles et ceux qui, au cœur de la guerre, ont été déportés par l’ennemi vers Mannheim, de l’autre côté du Rhin. Ces Déodatiens et ses Déodatiennes qui, plus de 7 décennies plus tard, se souviennent… Un devoir de mémoire notamment entretenu le 16 juin 2019, du côté de la stèle de la rue d’Alsace, autour de laquelle s’est déroulée la cérémonie annuelle du souvenir des 970 Déodatiens déportés.

Samedi 9 novembre toujours, après l’assemblée générale, les Déportés de Mannheim ont déposé une gerbe au pied du monument aux morts de La Voivre. L’occasion de rappeler que le 7 novembre 1944, 42 hommes âgés de 16 à 45 ans partirent à pied encadrés par des SS en direction de Saint-Jean-d’Ormont par Hurbache… Ils furent embarqués dans un train vers une destination inconnue. Après un arrêt à Mutzig, le train transportant 373 hommes de Moyenmoutier s’arrêta pour charger une centaine d’hommes, ceux d’Hurbache, de La Voivre, Etival, du Villé, Marzelay et la Pêcherie. Au petit matin, ils arrivèrent à Mannheim…

J.J.

AG_Déportés_Mannheim (2)

(Crédit photographique Déportés de Mannheim)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.