Search
jeudi 22 oct 2020
  • :
  • :

Nouvelle manifestation déodatienne contre le projet de réforme des retraites

image_pdfimage_print

Manifestation_Réforme_Retraites_17122019 (15)

Amorcé le 5 décembre dernier, le mouvement national contre le projet de réforme des retraites se poursuit en ce mardi 17 décembre, avec une nouvelle journée de grève et de manifestation.

A Saint-Dié-des-Vosges, le rendez-vous était à nouveau donné du côté de la gare SNCF en milieu de matinée, sur les coups de 10h, à l’appel des syndicats CGT, FO, CGC-CFE, FSU, SUD, CFDT et des gilets jaunes. Sur place, un cortège de plus de 300 manifestants s’est formé après plusieurs prises de paroles. Soit une mobilisation similaire à celle du 5 décembre. Et comme le 5 décembre, c’est encadré de la Police que le cortège a traversé les rues du centre-ville pour rejoindre la sous-préfecture, afin de remettre une lettre de revendication à la sous-préfète Sylvie Siffermann. Une lettre dans laquelle est réaffirmée en majuscules la revendication des manifestants, à savoir le retrait pur et simple du projet Macron de retraite universelle par points.

« La seule nouveauté de cette déclaration (NDLR : le déclaration du 11 décembre du premier ministre Edouard Philippe) est de nous annoncer, en plus, que cette réforme va diviser les générations entre celles qui échappent au système par points et les jeunes qui n’y échapperont pas. Qui peut accepter pour les plus jeunes, pour nos enfants, une réforme que l’on juge inacceptable pour toutes et tous ? M. Delevoye nous dit « on a eu le courage de démissionner ! ». Qu’il ait le courage d’emporter avec lui sa valise pleine de points et sa réforme… Pour nous rien n’a changé depuis le 5 décembre, nous renouvelons nos demandes et ne céderons pas » peut-on notamment lire dans cette lettre signée par les différents syndicats locaux mobilisés.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.