Search
jeudi 29 oct 2020
  • :
  • :

Le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal et Habitat entre dans sa deuxième phase

image_pdfimage_print

Point_Presse_PLUIH

L’élaboration du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal et Habitat – PLUIH – de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges a été votée à l’unanimité peu de temps après la naissance de la grande intercommunalité déodatienne, le 1er janvier 2017.

Mais qu’est-ce qu’un PLUIH ? Concrètement, c’est un projet politique intercommunal, construit collectivement, qui vise à définir une stratégie de développement du territoire sur-mesure tout en renforçant la solidarité entre les communes. Le but derrière cette démarche étant d’harmoniser et encadrer l’aménagement des communes de la Communauté d’Agglomération pour les 10 à 15 ans à venir.

Depuis ce mois de décembre, le PLUIH est entré dans sa deuxième phase, après une première phase de diagnostic qui s’est étendue de mai à novembre, lors de laquelle se sont tenus des ateliers participatifs. D’une durée de 13 mois, cette seconde phase permettra de définir le projet d’aménagement et de développement durable du PLUIH, et ce autour des 4 grands objectifs identifiés au préalable.

Respectivement assurer l’attractivité et le rayonnement de la Communauté d’Agglomération; renforcer l’attractivité résidentielle et assurer les équilibres territoriaux au regard du défi démographique; relever les défis environnementaux et renforcer les liens entre villes, forêt et campagne; contribuer au développement et à l’attractivité économique du territoire pour assurer la création d’emplois et de richesses.

A l’horizon 2021 s’ouvrira la troisième phase. D’une durée 15 mois, elle sera consacrée à la traduction réglementaire du projet défini lors de la deuxième phase. Enfin, d’avril à décembre 2022, une quatrième et dernière phase viendra conclure l’élaboration du PLUIH, puisque cette phase sera celle de son approbation. « Ce document sera unique, mais respectera la variété et les différentes spécificités du territoire » précisent hier mardi les maires de Senones et La Grande-Fosse, également vice-présidents de la Communauté d’Agglomération, Jean-Luc Bévérina et Bernard Maetz.

Le tout en sachant qu’un registre de concertation est mis à disposition des habitants des 77 communes de l’intercommunalité. Ce registre est disponible auprès des mairies des communes concernées ainsi qu’auprès de la Communauté d’Agglomération, durant les heures d’ouverture et ce pendant toute la durée de la procédure. Chaque personne qui en fait la demande peut y accéder et y inscrire ses remarques ou commentaires. Les données recueillies seront ainsi analysées au fur et à mesure de l’avancée du projet, et il en sera tenu compte pour l’élaboration du PLUIH.

Plus de renseignements sur le PLUIH de la Communauté d’Agglomération sur pluih-ca-saint-die.fr/index.php

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.