Search
samedi 8 août 2020
  • :
  • :

Vosges – Une nouvelle campagne de Sécurité Routière sur les sachets de pain Communiqué de la Préfecture des Vosges

image_pdfimage_print
78839959_3285255514882624_1466719967100534784_o

(Crédit photographique Gendarmerie des Vosges)

Dans les Vosges, de nombreuses actions de sécurité routière sont déclinées tout au long de l’année, financées par le Plan Départemental d’Actions de Sécurité Routière (PDASR) et mises en oeuvre soit par les services de l’État (Direction Départementale des Territoires, services de Gendarmerie et de Police Nationales), soit par des associations.

Ce jour, dans le cadre d’une nouvelle campagne ayant pour ambition de toucher le plus grand nombre, initiée par le Groupement de Gendarmerie Départementale des Vosges et financée par le PDASR, 100 boulangeries commencent la distribution de 100 000 sachets de baguettes sur lesquels sont apposés des messages de sécurité routière.

Par leur présence à Vittel ce matin, Ottman ZAIR, Directeur du Cabinet du Préfet des Vosges, le Chef d’Escadron Eric DECHENY, commandant l’Escadron Départemental de Sécurité Routière et Sébastien JEANGEORGES, Chef du Service Connaissance Territoriale et Sécurité de la Direction Départementale des Territoires, veulent témoigner de l’importance de ce dispositif original qui vise à appeler l’attention des automobilistes sur des comportements à adopter pour une conduite plus sûre : le bon équipement des véhicules pour l’hiver, la prudence dans les virages, l’usage des clignotants, la prudence à l’égard des piétons et des deux-roues, les risques liés à l’usage du téléphone en conduisant.

Dans notre département, depuis le début de cette année, 21 personnes ont déjà perdu la vie sur les routes vosgiennes contre 28 pour la même période en 2018. Parmi ces victimes on dénombre 5 piétons, 9 occupants de véhicules légers, 3 motocyclistes, 2 cyclomotoristes, 1 cycliste et 1 conducteur de quad. À noter que 14 de ces victimes, soit les 2/3, sont décédées au cours d’un trajet inférieur à 15 km de leur domicile, ce qui est constitue une préoccupation majeure. En 2019, on dénombre par ailleurs 141 accidents corporels (contre 153 en 2018) dans lesquels 187 personnes ont été blessées (chiffre identique à 2018).

Même si on note une amélioration (tués : – 25 %, accidents corporels – 8 %), ce bilan reste dramatique et particulièrement alarmant. La plupart du temps, la survenue d’accidents est la conséquence d comportements irresponsables des conducteurs : alcoolémie délictueuse, usage de stupéfiants, vitesse inadaptée aux circonstances, usage de téléphone au volant… Mais il résulte également de comportements inadaptés ou d’un manque de vigilance. Les messages appelant à la prudence restent donc d’actualité. D’autres actions de prévention seront d’ailleurs menées d’ici la fin d’année, notamment sur la problématique de l’alcool, à l’occasion du réveillon de la Saint Sylvestre dans plusieurs restaurants et salle des fêtes du département.

L’insécurité routière n’est pas une fatalité. Nous sommes « tous responsables » de notre sécurité mais aussi de celle des autres.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.