Search
lundi 26 oct 2020
  • :
  • :

Fraize – Une personne tire sur un chat et le blesse grièvement L'animal a été sauvé par l'association Au Nom Des Animaux

image_pdfimage_print
Fraize-Crapo_ANDA (1)

Crapo est désormais sain et sauf. (Crédits photographiques Au Nom Des Animaux)

Dans la matinée de samedi dernier, l’association Au Nom Des Animaux a pris en charge Crapo, un chat noir, à sa sortie d’une clinique vétérinaire de Saint-Dié-des-Vosges. L’animal avait été blessé à Fraize par un tir de carabine à air comprimé, ce qui avait provoqué une grosse infection… qui a heureusement été soignée à temps.

« Je voudrais dire à la personne complètement déséquilibrée, et je reste gentil, qui n’a pas trouvé mieux que de tirer sur Crapo, qu’elle encoure une peine de prison de 2 ans et 30 000 euros d’amende selon l’article 521-1 du Code Pénal. Nous sommes en présence d’un acte de cruauté envers un animal, donc notre association va déposer une plainte dans ce sens et demander l’ouverture d’une information judiciaire afin de retrouver cette personne. Le maire de Fraize Jean-François Lesne et la Police ont été prévenus » a déclaré, très en colère, le président de Au Nom Des Animaux Dominique Franiatte.

Ce dernier de remercier « tous les acteurs de ce sauvetage, en particulier Caroline Z. qui a réagi très vite et qui a probablement sauvé la vie de l’animal. Crapo vient de trouver une famille d’accueil chez qui il trouvera tout l’amour et le bien-être dont il a besoin. »

J.J.




7 réactions sur “Fraize – Une personne tire sur un chat et le blesse grièvement

  1. Michael

    Espèce de taré !! mais bon, avec nos « amis » les chasseurs qui paient 200 euros pour avoir un fusil en main, les déséquilibrés il y en a légion tous les week ends dans nos fôrets !

    répondre
  2. Capucine

    Il faut vraiment pas en avoir beaucoup dans les tripes pour faire des choses pareilles !! Puf ne peux ressentir que du dégoût envers ce genre d’individu !!

    répondre
  3. yenamar

    Il s’agit d’une grosse ordure et c’est tout. Désolé mais il n’y a pas d’autres termes pour qualifier ce genre d’acte.

    Près de Remiremont c’est la même chose mais les petites victimes ont eu beaucoup moins de chance que Crapo… et cela dans l’indifférence générale… Révoltant !

    Une caresse et bon rétablissement à Crapo !

    répondre
  4. à ke kuku c'est joni.

    Il serait très souhaitable de retrouver ce sous résidu.
    Le costume goudron et plumes à poil sur la place publique lui irait à merveille.

    répondre
  5. JEANDEL

    Une fois de plus la cruauté et la bétise humaine nous révolte. J’espère que ce dégénéré sera identifié et puni. Malheureusement j’y crois pas beaucoup…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.