Search
lundi 26 oct 2020
  • :
  • :

Retraite aux flambeaux par le comité de grève de la Déodatie

image_pdfimage_print

Retraites_Flambeaux_Comité_Grève_Interprofessionnel_Déodatie (15)

Jeudi en fin de journée, et comme dans de nombreuses villes françaises ce soir-là, le comité de grève interprofessionnel de la Déodatie organisait une « retraite aux flambeaux » à Saint-Dié-des-Vosges. Une nouvelle mobilisation contre le projet de réforme des retraites qui a rassemblé plus d’une centaine de personnes.

Au départ de la gare SNCF, un cortège muni de flambeaux s’est formé, rejoignant tout d’abord la place du Général-de-Gaulle en traversant les rues du centre-ville, pour ensuite prendre la direction de l’Hôtel de Ville et de la Sous-Préfecture. Le tout encadré par la Police Nationale. En marge de cette « retraite aux flambeaux », le comité de grève avait rédigé une nouvelle lettre ouverte, à destination des maires de la Déodatie et du député Gérard Cherpion.

« Un rendez-vous avait été demandé et accepté auprès de monsieur Cherpion afin que les représentants du comité lui remettent la lettre ouverte. Un différent n’a pu faire aboutir cet échange » explique Gérard Coinchelin, secrétaire de l’union locale CGT Cheminots.

La comité a donc adressé la réponse suivante au député : « Devant le refus de monsieur Cherpion de rencontrer certains des membres du comité de grève, nous annulons le rendez-vous qui avait été prévu. Le courrier que nous voulions vous remettre personnellement sera déposé dans votre boîte aux lettres. Nous regrettons sincèrement que la communication ne puisse se faire dans la pluralité et la démocratie avec nos élus. »

J.J.

Lettre_Ouverte_Elus

La lettre ouverte du comité de grève interprofessionnel de la Déodatie. (Cliquer pour agrandir)




6 réactions sur “Retraite aux flambeaux par le comité de grève de la Déodatie

  1. lamisol

    Les fonctionnaires ont une retraite complémentairement par capitalisation: la PREFON, Cette caisse est cogérée par divers organismes et syndicats notamment FO.
    En 2022, le comité de grève aura tout le loisir d’aller faire campagne pour abolir cette future loi qui ne sera surement pas mise en application avant cette échéance . (une potentielle future candidate a déjà dit qu’elle reviendrai en arrière, Hollande avait bien promis qu’il n’augmenterait pas la TVA…..)

    répondre
  2. houlà.

    Que des syndicats de gauche et corporatistes….

    Ne soyons pas dupes. Derrière la mise en avant de l’intérêt commun se cache surtout la défense de leurs intérêts propres acquis sur le dos des gens du privé ( ouvriers, employés, artisans, paysans ).

    La reforme des retraites est nécessaire car il faut supprimer l’inégalité induite par tous les régimes spéciaux.
    La méthode ( régime par point ), les non-dits, et le flou organisé peuvent néanmoins poser question .

    répondre
    1. Làhou

      Madame ou Monsieur Houlà,
      C’est bien gentil de toujours critiquer les fonctionnaires ou assimilé, mais annoncez donc HONNÊTEMENT votre profession ou ancienne profession.
      Cela permettra de comparer en tout état de cause.
      Cordialement.

      répondre
      1. lamisol

        Vous pouvez toujours aller discuter avec un agriculteur (retraité) ou un salarié du textile (retraité) ou un petit commerçant…. et comparer les retraites avec un agent de la RATP ou un cheminot.
        Vous pouvez aussi comparer les pensions de reversions entre le public et le privé.
        Pour ma part, après 25 ans de travail dans le privé plus 30 ans en autoentreprise ( j’ai cumulé) je touche 1210 euros net/mois .

        répondre
  3. Houlà.

    Cadre dans le privé.
    Autodidacte.
    Tres satisfait du grand confort ( à crédit ) offert par mon état providence dans un pays de cocagne.

    répondre
    1. houlà.

      Cet état providence permet à un  » donne moi ta montre je te donnerai l’heure » de vivre dans l’aisance sur le dos de la bête tout en se lamentant sur son injuste sort.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.