Search
mardi 22 sept 2020
  • :
  • :

Signature de la convention de l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et de Renouvellement Urbain Dans le cadre du plan Action Coeur de Ville

image_pdfimage_print

Signature_Convention_OPAH-RU (3)

Saint-Dié-des-Vosges est l’une des 222 villes françaises bénéficiant du soutien de l’Etat pour la revitalisation de son centre-ville, à travers le plan Action Coeur de Ville. Dans le cadre de ce plan, la convention de l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et de Renouvellement Urbain – OPAH-RU – a été signée ce lundi après-midi au Grand Salon de l’Hôtel de Ville, par le maire David Valence, le préfet des Vosges Pierre Ory, Bernard Maetz, vice-président de la Communauté d’Agglomération délégué à l’Habitat et au logement, et Philippe Rhim d’Action Logement.

Concrètement, et en partant du constat que Saint-Dié-des-Vosges a perdu -7,55% d’habitants entre 2010 et 2015, l’OPAH-RU permet la mise en place d’une stratégie visant à améliorer l’attractivité du centre-ville, par le biais d’aides financières aux propriétaires – occupants ou bailleurs – de logements situés dans un polygone englobant le coeur de ville et ses alentours. De la rue des Travailleurs à la rue de la Bolle, en passant par la rue des Folmard, la rue de la Corvée ou l’avenue de la Vanne-de-Pierre (voir le plan en fin d’article).

Près d’un million d’euros par an sera ainsi consacré à cette opération qui se déploiera sur 5 ans, avec 430 000 euros annuels financés par la Ville et à hauteur de 500 000 euros financés par l’Etat via l’Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat – ANAH sachant que le Conseil Départemental des Vosges et la Région Grand Est ont été sollicités pour apporter un soutien financier au projet.

Un projet qui répond de multiples objectifs, parmi lesquels lutter contre la précarité énergétique en améliorant la performance énergétique des logements; accueillir des habitants en redonnant vie et attractivité aux logements vacants; offrir en coeur de ville ancien le confort et l’agrément résidentiel; rendre le coeur de ville accessible et adapté pour ceux qui en ont le plus besoin; favoriser l’installation de familles et de propriétaires occupants dans des logements mis au goût du jour; dynamiser les copropriétés pour les rendre désirables et performantes…

Au terme des 5 années de l’OPAH-RU, la Ville estime que 900 dossiers auront été accompagnés techniquement, 660 logements rénovés, 160 façades d’immeubles refaites ainsi que 60 garages et locaux techniques améliorés. Ceci grâce aux aides mises en place, mais aussi par une incitation fiscale à l’installation locatif via le dispositif « Denormandie ». « Nous espérons un volume de travaux compris entre 15 et 20 millions d’euros » précise David Valence, quelques minutes avant de parapher la convention. Et le maire d’ajouter que « la Communauté d’Agglomération porte la partie ingénierie de cette opération de redynamisation, dont l’idée est de développer une certaine idée de la qualité de vie en ville. »

Pour renseigner, guider et accompagner les propriétaires dans leurs projets de rénovation, une Maison du Projet vient d’être inaugurée quelques minutes après la signature de la convention (lire par ailleurs notre article). Située au 31 rue Thiers, à l’angle de la rue Stanislas, cette Maison du Projet accueille le public chaque lundi et jeudi de 13h30 à 16h30, de même que chaque mardi et vendredi de 8h30 à 12h30. Il est également possible de prendre rendez-vous, en envoyant un courriel à l’adresse coeurdeville@ville-saintdie.fr

J.J.

Signature_Convention_OPAH-RU (2)

Plan_OPAH-RU

Le périmètre de l’OPAH-RU.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.