Search
lundi 10 août 2020
  • :
  • :

Arkane présente « Mythologies personnelles » à la Galerie 36ème Art Du 13 février au 14 mars

image_pdfimage_print
Exposition_Arkane_Galerie_36ème_Art (3)

Arkane (second en partant de la gauche) présente jusqu’au 14 mars sa première exposition personnelle à la Galerie 36ème Art. (Crédits photographiques Marc Fourniquet)

Arnaud De Jesus Goncalves, alias Arkane, est un artiste-peintre originaire d’Avignon, installé depuis maintenant 8 ans à Montpellier. Du 13 février au 14 mars, il présente à la Galerie 36ème Art « Mythologies personnelles », sa première exposition personnelle après plusieurs expositions collectives et des fresques à travers le monde. Gratuite et ouverte à tous, cette exposition, qui est à découvrir les samedis et dimanches après-midis, s’est matérialisée assez naturellement.

« Je connaissais déjà la Galerie 36ème Art depuis quelques temps, via les réseaux sociaux. Et puis Primal, qui avait exposé ici au printemps dernier, est un ami. Nous avons d’ailleurs créé ensemble, à Montpellier, le collectif L’Atelier Tryptique » précise cet autodidacte convaincu et amoureux de la technique, qui a commencé son cheminement artistique dès son plus jeune.

« J’ai commencé par le dessin dès que j’ai pu tenir un stylo. Mon grand-père, avec qui j’ai grandi, m’a pas mal poussé et a contribué pour beaucoup à ce que je persiste dans cette voie. Vers l’âge de 12 ans, j’ai découvert le graffiti. C’est à ce moment là que j’ai commencé la peinture. Je me rendais souvent au magasin « Keep Fire », dont l’équipe m’a pris sous son aile. Je me suis entraîné et entraîné dans des endroits désaffectés jusqu’à parvenir à obtenir un trait fin et précis, puis j’ai décidé à 16 ans que je voulais vivre de la peinture. Je suis donc auto-entrepreneur depuis cet âge, en tant que décorateur professionnel. Et même si j’ai une formation autodidacte, mes références sont avant tout classiques. »

Affectionnant tout particulièrement les scènes de genre, un type d’oeuvre dépeignant des scènes à caractère anecdotique ou familier, Arkane mêle intimement la peinture à la photographie, en recontextualisant ses clichés. Des instants de vie souvent banals prennent alors une toute autre dimension via la vision de l’artiste. « L’idée est de raconter des mythes ancrés dans l’ordinaire, de raconter de petites fictions désarticulées les unes entre les autres, en instaurant un dialogue entre les images. Similaires à des scènes de film, mes oeuvres sont ouvertes à de multiples interprétations. »

Pour découvrir le travail de Arkane, rendez-vous sur www.arkane-art.com

J.J.




Une réaction sur “Arkane présente « Mythologies personnelles » à la Galerie 36ème Art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.