Search
jeudi 22 oct 2020
  • :
  • :

Coronavirus, Covid-19 – Rappel des consignes portant sur les activités de plein air Communiqué de la Préfecture des Vosges

image_pdfimage_print

Pierre ORY, Préfet des Vosges, rappelle quelles sont les consignes portant sur les activités de plein air autorisées et celles qui ne le sont pas dans le cadre du dispositif de confinement en vigueur depuis hier, mardi 17 mars à 12h00.


Les sorties et activités de loisirs en forêt, montagne et en général en plein air, sont interdites. Ainsi, les travaux en forêt, réalisés à titre individuel (façonnage et transport de bois d’affouage etc…) ne revêtent aucun caractère indispensable. Ils n’ont donc pas vocation à être poursuivis.

Les déplacements liés à ces activités ne sauraient justifier d’une quelconque dérogation. Il en est de même des activités sportives (randonnée, VTT, …), ludiques ou récréatives (cueillette, chasse photographique, chasse et pêche…) pratiquées au sein des massifs boisés, notamment situés en périphérie des agglomérations, et éloignés des résidences des pratiquants concernés.

Concernant les sorties autorisées, pour promener un animal de compagnie ou pratiquer de l’exercice physique, il est rappelé qu’elles ne peuvent se faire qu’à la condition d’être en possession de l’attestation de déplacement dérogatoire.

Cette dernière doit impérativement comporter l’adresse de résidence, ces activités ne pouvant être pratiquées qu’à proximité immédiate du domicile.

Des contrôles seront effectués et toute infraction sera verbalisée (135€ d’amende forfaitaire et 375 € en cas de majoration). Chacun est invité à respecter toutes les mesures de distanciation sociale et de confinement
imposées à l’ensemble de la population.




6 réactions sur “Coronavirus, Covid-19 – Rappel des consignes portant sur les activités de plein air

  1. SEGUIN PATRICK

    Bonjour,
    il est bien mentionné :
    «  » les travaux en forêt, réalisés à titre individuel (façonnage et transport de bois d’affouage etc…) ne revêtent aucun caractère indispensable. » »
    Donc j’en conclue que la coupe est possible et à titre collectif c’est possible !
    Cdt
    Patrick

    répondre
    1. Solexine pour grimper toutes les belles collines.

      Cela voulait dire que les bûcherons professionnels peuvent continuer à travailler en foret.
      Pas les particuliers…

      répondre
  2. DAVID

    Pour information:

    Suivez l’actualité en direct
    Mairie de Ban-de-Laveline Rappel : interdiction des feux jeudi 19 mars 2020 18:16

    Les feux de végétaux et autres matières à l’air libre sont strictement interdits. Il ne faudrait pas profiter des mesures de confinement pour se permettre n’importe quoi.

    La gendarmerie a reçu des consignes strictes à ce sujet. Si elle ne peut pas se déplacer, les maires sont habilités à intervenir pour faire cesser ces pollutions de l’air qui nuisent à la santé de tous. Chacun peut comprendre le bon sens de cette réglementation.
    Mairie de Ban-de-Laveline

    répondre
  3. queudeville

    bonjour, oui c est vrai que je mets en danger mon entourage beaucoup plus qu un bûcherons professionnel, pourquoi ? ceci est aussi une activité disons essentielle, et faire le mien, c est pour passer du bon temps…

    Je me lasse que certains français qui rabaissent d autres personnes qui n ont pas le même point de vue. C est déjà une question de liberté de penser. Je ne suis pas malade et je ne vois pas pourquoi mon droit de liberté de circuler est totalement interdit. Quant a la pollution de l air, je brûle mes végétaux, ceci fait du potassium et que je réutilise.  » procéder ancestrale de jardinage « . Mais il est vrai que nos gouvernement ainsi que ceux qui les représentent ont toujours eux une très grande vertue pour son peuple. » en règle générale depuis très longtemps ».

    répondre
    1. houlà.

      Incorrigible.
      Si tout le monde résonne comme vous , on va retrouver des centaines de personnes dans les forets.
      .
      Pour le brulage des matériaux, ces méthodes « ancestrales » n’ont désormais plus cours afin de ne pas accentuer le réchauffement climatique, la productions de particules fines, voire les incendies de forets.
      Ce qui était cohérent il y a 100 ans ne l’est plus du tout en 2020.
      Autre temps, autre mœurs..

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.