Search
mardi 27 oct 2020
  • :
  • :

Elections municipales : retour sur les programmes des 3 listes déodatiennes

image_pdfimage_print

Carte_Electorale

A maintenant 3 jours du premier tour des élections municipales – sauf évolution de dernière minute en rapport à l’épidémie du coronavirus – retour sur les grandes lignes des programmes des 3 listes en lice à Saint-Dié-des-Vosges. Respectivement, et par ordre d’officialisation, la liste « Plus forts pour Saint-Dié avec David Valence », menée par le maire sortant David Valence; la liste « Rassemblement pour Saint-Dié », conduite par Geoffrey Mourey, officiellement investi par le Rassemblement National; et la liste « Saint-Dié Ecologique et Citoyenne », emmenée par Romain Ganier. Lire par ailleurs notre précédent article avec le détail de ces listes.

Plus forts pour Saint-Dié avec David Valence

  • Créer une mutuelle santé de territoire, en ciblant les moins de 30 ans et les retraités modestes non éligibles à l’aide complémentaire santé;
  • Un plan pluriannuel d’investissement pour une vidéoprotection plus moderne et efficace;
  • Garantir un effectif de 20 policiers municipaux tout au long du mandat;
  • Etudier la possibilité d’ouvrir une brigade de nuit au sein de la Police Municipale;
  • 3 arbres plantés pour 1 arbre coupé tout au long du mandat municipal;
  • Mettre vraiment la Meurthe au coeur du projet, en repensant notamment les cheminements piétons le long de la rivière;
  • Aménager un itinéraire cyclable continu en centre-ville;
  • Créer un campus 4.0 sur la friche SDMA, situées rue d’Hellieule et rue de la Ménantille, pour accueillir un CFAI, le CNAM et les locaux de la Mission Locale;
  • Accueillir régulièrement de grands événements à portée nationale (congrès, sports, etc.);
  • Continuer à désendetter la Ville pendant l’ensemble du mandat, avec un objectif de « désintoxication » totale de la dette à la fin du mandat;
  • Stabilité des taux d’imposition des ménages définis par la Ville;
  • Investir 10 millions d’euros dans la voirie en 6 ans, en partageant les opérations entre les différents quartiers de notre ville.

Rassemblement pour Saint-Dié

  • Augmenter les effectifs de la Police Municipale, avec 22 agents d’ici 2026;
  • Renforcer la vidéo-surveillance;
  • Mettre en place une patrouille de nuit de la Police Municipale;
  • Attribuer des bourses sur critères sociaux pour aider les jeunes à passer le permis de conduire;
  • Créer une mutuelle municipale;
  • Instaurer la gratuité du bus pour les personnes handicapées, et ce à l’échelle de la Communauté d’Agglomération;
  • Faire valoir le droit de préemption du maire pour acheter des cellules commerciales vides, pour ensuite les louer à loyers modérés;
  • Organiser des référendums locaux pour tes investissements les plus importants;
  • Ouvrir une permanence du maire;
  • Déposer une motion « ma commune sans migrant », sur le modèle de de la ville de Hénin-Beaumont.

Saint-Dié Ecologique et Citoyenne

  • Développer des lieux et espaces partagés, des comités de citoyens ou collectifs d’habitants, permettant l’émergence de projets citoyens;
  • Créer un pôle technologique de services publics, pour une aide ou des conseils sur des démarches internet par exemple;
  • Tisser du lien à travers des échanges démocratiques, constructifs, participatifs sur des thématiques choisies, en relation avec les élus, accessibles et disponibles;
  • Construire un réseau de pistes cyclables fonctionnelles et sécurisées, avec la mise en place de parkings adaptés pour les 2 roues;
  • Instaurer la gratuité des transports collectifs sur toute l’agglomération, pour tous et adaptés aux handicaps;
  • Proposer à la location le parc automobile de la ville et de l’agglomération aux habitants;
  • Revoir le plan de circulation, en particulier au centre-ville avec des zones piétonnes ou partagées;
  • Intégrer la ville au mouvement des villes en transition, pour faire de Saint-Dié-des-Vosges un exemple;
  • Associer tourisme et biodiversité, et favoriser les activités de plein air, pour une ville tournée vers la nature;
  • Perfectionner la gestion et la collecte des déchets (compostage des déchets organiques, recyclage, etc.);
  • Poursuivre le développement des vergers communaux, créer une régie agricole afin d’augmenter la part de nourriture bio et locale dans les restaurations collectives publiques;
  • Viser une autonomie énergétique durable (hydraulique et éolienne), tout en poursuivant les efforts de réduction de la consommation électrique.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.