Search
mardi 20 oct 2020
  • :
  • :

Passage au stade 3 de l’épidémie de COVID-19

image_pdfimage_print

virus-4030721_1920

Le passage au stade 3 de l’épidémie de Covid-19 induit, parmi les mesures visant à réduire la propagation du virus, la fermeture de tous les lieux recevant du public qui ne sont pas indispensables à la vie du pays.


1 . Ainsi, les établissements mentionnés ci-après ne peuvent plus accueillir du public jusqu’au 15 avril 2020 :

  • Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple ;
  • Magasins de vente et Centres commerciaux, sauf pour leurs activités de livraison et de retraits de commandes ; ils peuvent toutefois continuer à recevoir du public pour les activités figurant en 2.
  • Restaurants et débits de boissons, sauf pour leurs activités de livraison et de vente à emporter, le “room service” des restaurants et bars d’hôtels et la restauration collective sous contrat ;
  • Salles de danse et salles de jeux ;
  • Bibliothèques, centres de documentation ;
  • Salles d’expositions ;
  • Établissements sportifs couverts ;
  • Musées ;
  • Chapiteaux, tentes et structures ;
  • Établissements de plein air ;
  • Établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement, sauf ceux relevant des articles 4 et 5.

Les établissements de culte sont autorisés à rester ouverts. Tout rassemblement ou réunion de
plus de 20 personnes en leur sein est interdit jusqu’au 15 avril 2020, à l’exception des
cérémonies funéraires.

2 . En revanche, les activités suivantes peuvent continuer à être exercées :

  • Entretien et réparation de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles ;
  • Commerce d’équipements automobiles ;
  • Commerce et réparation de motocycles et cycles ;
  • Fourniture nécessaire aux exploitations agricoles ;
  • Commerce de détail de produits surgelés ;
  • Commerce d’alimentation générale ;
  • Supérettes ;
  • Supermarchés ;
  • Magasins multi-commerces ;
  • Hypermarchés ;
  • Commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail de boissons en magasin spécialisé ;
  • Autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé ;
  • Les distributions alimentaires assurées par des associations caritatives ;
  • Commerce de détail de carburants en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail d’équipements de l’information et de la communication en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail d’ordinateurs, d’unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail d’articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail d’aliments et fournitures pour les animaux de compagnie ;
  • Commerce de détail alimentaire sur éventaires et marchés ;
  • Vente par automates et autres commerces de détail hors magasin, éventaires ou marchés n.c.a. ;
  • Hôtels et hébergement similaire ;
  • Hébergement touristique et autre hébergement de courte durée lorsqu’il constitue pour les personnes qui y vivent un domicile régulier ;
  • Terrains de camping et parcs pour caravanes ou véhicules de loisirs lorsqu’ils constituent pour les personnes qui y vivent un domicile régulier ;
  • Location et location-bail d’autres machines, équipements et biens ;
  • Location et location-bail de machines et équipements agricoles ;
  • Location et location-bail de machines et équipements pour la construction ;
  • Activités des agences de placement de main-d’oeuvre ;
  • Activités des agences de travail temporaire ;
  • Réparation d’ordinateurs et de biens personnels et domestiques ;
  • Réparation d’ordinateurs et d’équipements de communication ;
  • Réparation d’ordinateurs et d’équipements périphériques ;
  • Réparation d’équipements de communication ;
  • Blanchisserie-teinturerie ;
  • Blanchisserie-teinturerie de gros ;
  • Blanchisserie-teinturerie de détail ;
  • Services funéraires ;
  • Activités financières et d’assurance.



Une réaction sur “Passage au stade 3 de l’épidémie de COVID-19

  1. Seb

    Après l’épidémie, on va nous obliger à accepter la marque de la Bête, soit sur la main ou sur le front : depuis longtemps, on nous a dit qu’une puce RFID contenant des informations sur la personne qui l’a acceptée était au point. La Bible nous dit que celui qui refusera la puce ne pourra ni acheter, ni vendre. Que faire ? Etre des témoins de Jésus chaque jour et laisser le Seigneur nous étonner car il pourvoit pour ses enfants à tous les niveaux. Le prochain krack boursier sera le dernier avant le retour de Jésus (pas de date, c’est interdit). Mais la marque de la Bête est d’abord un état d’esprit. Si vous êtes anxieux pour le lendemain, vous êtes déjà marqués. Jésus, sauve nous !!!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.