Search
vendredi 23 oct 2020
  • :
  • :

Saulcy-sur-Meurthe – Une entreprise cambriolée plusieurs fois… en toute impunité

image_pdfimage_print
Vol_Essence_Entreprise_Pasquier

(Capture d’écran de la caméra de surveillance de l’entreprise Pasquier)

L’entreprise de BTP Pasquier de Saulcy-sur-Meurthe a récemment exprimé son exaspération sur les réseaux sociaux, après avoir été victime de plusieurs cambriolages ces dernières semaines.

Des cambriolages perpétrés en toute impunité, comme en attestent les images capturées par l’une des caméras de surveillance de l’entreprise (visionnables ici) : 2 individus pénètrent dans l’enceinte de l’entreprise, siphonnent les véhicules de leur carburant et font des allers-retours les bras chargés de jerricans… sans se hâter le moins du monde. Un manège qui peut durer jusqu’à 45 minutes.

« Ces individus viennent régulièrement, forcent le grillage et ne nous laissent pas le temps d’intervenir. Ils ont toujours la même méthode. A 2 ou 3, l’un d’eux rempli et les autres chargent les jerricans dans la voiture restée dans la rue. Cela représente environ 400 litres volés a chaque passage. Aujourd’hui, on estime déjà la perte de 1200 litres de gasoil » déplore Stéphane Pasquier, directeur de cette entreprise familiale qui emploie actuellement 20 salariés.

Ce dernier d’ajouter que depuis le début de l’année, sur les chantiers, « nous avons également déjà enregistré de nombreux vols, notamment de panneaux, outillages et remorque… Ce phénomène touche malheureusement toutes les entreprises du BTP de la région. Ce sujet m’est régulièrement témoigné par mes confrères. Dans un territoire qui est fragile économiquement, avec des obligations et des charges supplémentaires qui vont arriver, je pense tout particulièrement à la suppression du Gazole Non Routier, il devient difficile de ne pas se faire du soucis pour l’avenir de nos entreprises locales. »

Des plaintes ont été déposées par l’entreprise, et une enquête a été ouverte par la Gendarmerie. Et bien que les cambriolages et vols se soient répétés ces derniers temps, Stéphane Pasquier ne veut cependant pas céder au pessimisme. « Nous sommes simplement désabusés. J’ai une grande confiance dans nos services de Gendarmerie et dans nos élus, et je sais que les choses ne peuvent que s’améliorer. »

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.