Search
samedi 16 jan 2021
  • :
  • :

Un coiffeur déodatien à l’heure du déconfinement

image_pdfimage_print

Salon_Coiffure_Renaud_Abel (1)

Avec le déconfinement, les coiffeurs ont du pain sur la planche. A Saint-Dié-des-Vosges, nombreux ont ouvert leurs salons lundi matin afin d’accueillir les nombreux clients venus se faire couper les cheveux. Une réouverture accompagnée de la mise en place de mesures de protection contre la propagation du Covid-19.

Renaud Abel est l’un de ces coiffeurs déodatiens. Dans le métier depuis maintenant 37 ans, ce dernier a installé son salon rue de la Bolle, derrière l’église Saint-Martin, à la fin des années 90. « Cela fait la 25ème année que je suis installé ici » précise ce féru de brocante, qui a décoré son salon de coiffure avec des objets anciens chinés ici et là.

Pour sa réouverture après la longue période de confinement, Renaud Abel n’a pas lésiné sur les mesures de protection. A l’entrée, des gants, du produit désinfectant et des lingettes sont mis à la disposition de chacun de ses clients, qui doivent porter une blouse jetable ainsi qu’un masque durant la prestation de coiffure. Et pour celles et ceux qui n’en n’ont pas, un masque en tissu leur est offert. A la fin de chaque prestation, les peignes et autres ciseaux ayant été utilisés sont désinfectés dans un récipient. De plus, 2 personnes au maximum sont autorisées à l’intérieur et la prise de rendez-vous au préalable est obligatoire, comme c’est le cas dans de nombreux autres salons.

Et depuis lundi matin, la clientèle afflue au compte goutte à la porte du salon. « J’ai affiché complet lundi et mardi. Mes clients n’appréhendent pas de venir car c’est un petit salon ici. Je suis seul, je n’ai pas d’employé donc je prends une seule personne à la fois » souligne Renaud Abel, qui s’équipe d’une blouse, d’un masque et d’une visière lorsqu’il travaille. Il estime d’ailleurs que « certains coiffeurs sont un peu légers en ce qui concerne les mesures de protection. Mais après tout chacun fait comme il veut… »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.