Search
samedi 23 jan 2021
  • :
  • :

Porter un masque ne sert à rien si vous l’utilisez mal ! Comment mettre un masque de protection ?

image_pdfimage_print

Dans un commerce, une passante porte un masque de protection sur le nez. Une fois à la caisse du magasin, la cliente porte la main sur son nez et découvre sa bouche pour s’adresser au caissier. Une autre cliente porte le masque sous le nez. Des scènes, vues plusieurs fois à Epinal ces derniers jours. Si vous souhaitez porter un masque, autant bien le faire.

Comment bien porter un masque ? L’OMS a publié ses recommandations. Avant de mettre le masque, bien se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou de l’eau et du savon. Ensuite, appliquer le masque de façon à recouvrir le nez et la bouche et veillez à l’ajuster au mieux sur votre visage. Pincer la barrette métallique sur le nez pour ajuster le haut du masque.

Si vous portez des lunettes, vous pouvez les poser sur le masque. . Lorsque l’on porte un masque, éviter de le toucher; chaque fois que l’on touche un masque usagé, se laver les mains à l’aide d’une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon. Lorsqu’il s’humidifie, le remplacer par un nouveau masque et ne pas réutiliser des masques à usage unique

Pour retirer le masque: l’enlever par derrière (ne pas toucher le devant du masque); le jeter immédiatement dans une poubelle fermée; se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

Le CHRU de Nancy et l’entreprise 3M expliquent en vidéo la mise en place d’un masque de protection respiratoire.




Une réaction sur “Porter un masque ne sert à rien si vous l’utilisez mal !

  1. ghislaine

    la gène respiratoire est réelle lors d’un port continu d’un masque longtemps, surtout pour ceux en textile : j’en ai plusieurs fois fait l’expérience, de plus avec des lunettes, il y a plein de buée, et quand on veut se moucher … l’usage obligatoire de masques respiratoires pour moi ne peut s’envisager vraiment que pour des utilisations ponctuelles de courte durée, pour les transports en commun ou dans une salle d’attente, … :  » La prévention des affections respiratoires  » : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=270

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.