Search
vendredi 27 nov 2020
  • :
  • :

Vosges – 270 bénévoles mobilisés contre l’isolement des personnes âgées

image_pdfimage_print
monalisa-vosges-14

(Photographie d’archives)

Par anticipation sur les conséquences de la mise en confinement généralisée, dès le 12 mars, les deux co-porteurs du dispositif national MONALISA (Mobilisation Nationale de Lutte contre l’Isolement des Agés), la Fédération des Associations ADMR des Vosges et la Ligue de l’Enseignement des Vosges, ont mis en place une organisation qui permettait de garder le lien avec les 70 bénévoles (au sein d’équipes citoyennes) déjà existants avant la crise, mais avec une préoccupation forte : élargir la mobilisation, et, avec leurs partenaires, concourir à repérer toutes les personnes âgées en risque d’isolement augmenté.

Avec les Services d’Aide à Domicile du Département, les travailleurs sociaux de terrain, l’UDCCAS (Union Départementale des Centres Communaux d’Action Sociale), l’AMF (Association des Maires des Vosges), des bailleurs sociaux, les deux animatrices MONALISA ont pu avec leurs référents ADMR/Ligue de l’Enseignement, mettre en œuvre un mode de mise en contact téléphonique Bénévole/Personne âgée isolée pour répondre aux besoins exprimés (appels dits de convivialité, aide aux courses…).

En trois semaines de confinement, le nombre de bénévoles est passé de 70 à 270 (au 10/04)! En appui à cette démarche départementale, le Conseil Départemental a mis à disposition des bénévoles écoutants et des personnes isolées en détresse psychologique, un soutien par le biais d’un psychologue pour réguler les effets émotionnels de cet engagement. Au plan pratique, comment ça s’organise ? Dans ce contexte d’épidémie, les bénévoles sont face à l’injonction de respecter les mesures sanitaires qui leur interdisent tout contact avec les personnes âgées. Néanmoins, cette mesure ne doit pas plonger ces dernières dans un profond isolement.

Pour cela, il est nécessaire de réinventer et repenser le lien social Nous avons imaginé qu’un bénévole pouvait suivre 5 personnes, à joindre avec des appels d’un quart d’heure tous les 3 jours. Ce n’est qu’une recommandation, l’engagement bénévole étant selon les possibilités de tout un chacun, et en fonction des souhaits exprimés par la personne âgée.

Les volontaires sont aussi bien des professionnels, disponibles parce qu’en activité réduite, ou parce que le contexte fait émerger des élans de solidarité venant de toutes les générations, de tous les horizons.

Tous les moyens de communication sont actionnés : le n° unique de contact MONALISA – 03 29 69 64 62 – le mail : monalisavosges@gmail.com, sur Facebook : MonalisaVosges

Si l’ensemble des acteurs signataires de la charte partenariale départementale s’accordent et se félicitent de cet engagement exceptionnel, les deux co-porteurs de MONALISA alertent leurs partenaires sur l’après-crise. Il faut en effet anticiper sur la suite de cette mobilisation, hors confinement.

Comment poursuivre le mouvement ?

Comme l’a soulevé Jean-François Serres, référent national de MONALISA, « la crise actuelle est un révélateur de l’effort indispensable à faire pour créer de la résilience sociale dans notre société ».

Les personnes âgées familiarisées à cet accompagnement ne comprendraient pas l’arrêt brutal des appels de convivialité. Les bénévoles auront, eux aussi, besoin que leur engagement se poursuive dans la durée. L’engagement citoyen est tout simplement ce qui est au cœur de notre société et même de faire société, et l’exemple de cette période de crise démontre tout l’intérêt des enjeux de la coopération, de la mobilisation à conforter.

Le lien social réinventé et repensé, dans ce contexte si particulier, avec toutes ces personnes, devra continuer à s’organiser. A la lecture des besoins exprimés, tant par les publics suivis, que par les acteurs engagés, le dimensionnement des ressources humaines sera réinterrogé et adapté à la situation rencontrée. MONALISA n’est pas l’affaire de quelques-uns. Il s’agit d’une mobilisation générale… et tout le monde doit en prendre sa part : institutions, collectivités, établissements publics, privés, associations, fondations…. Et citoyens !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.