Search
mercredi 21 oct 2020
  • :
  • :

Chenilles processionnaires : Les premiers envols des papillons sont prévus début juillet

image_pdfimage_print

chenilles-processionnaires-2

Les chenilles processionnaires du chêne sont actuellement en fin de développement larvaire. Plaqué sur le tronc ou sous les branches maîtresses des chênes, les chenilles tissent un dernier nid qui peut atteindre plus d’un mètre de longueur. Il contient des fils soyeux, de nombreuses déjections et d’exuvies (mue desséchées).

Ce tissage abrite également des millions de poils qui peuvent rester urticants pendant plusieurs années s’ils sont préservés de l’humidité. La métamorphose (nymphose) de la processionnaire a lieu dans ce nid. Chaque chenille tisse un cocon individuel (une logette) qui accolé aux autres, donne à l’ensemble un aspect alvéolaire.

Avant de devenir papillon, la chenille va d’abord se transformer en chrysalide, qui est le stade intermédiaire entre la larve (chenille) et l’imago (papillon volant).

Les premiers envols des papillons sont prévus tout début juillet.
Ce papillon nocturne à durée de vie très courte, de l’ordre d’1 ou 2 jours, ne s’alimente pas et ne se destine qu’à la reproduction.

Information préfecture des Vosges




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.