Search
lundi 25 jan 2021
  • :
  • :

Rambervillers – Rodéo et course-poursuite au centre-ville

image_pdfimage_print

Coup double à Rambervillers pour les gendarmes vosgiens, comme relaté sur leur page Facebook ce mercredi après-midi :

Fin mai, en soirée, le conducteur d’un puissant 4×4 effectue un rodéo motorisé (burns, dérapages, vrombissements de moteurs, feux rouges et stops non respectés, vitesse excessive, crissements de pneus…) en centre-ville de Rambervillers.

La vidéoprotection de la commune permet l’identification du véhicule et l’interpellation rapide du conducteur. Âgé de 20 ans, il reconnait l’ensemble des faits et explique cette virée par une « rupture récente ».

L’exploitation de la vidéoprotection permet également de confondre deux autres véhicules qui faisaient une « course poursuite » en plein centre-ville la veille au soir.

Dans les deux affaires, les véhicules ont été confisqués et les mis en cause devront répondre de leurs actes devant la justice.




4 réactions sur “Rambervillers – Rodéo et course-poursuite au centre-ville

  1. YVES MOINE

    Enfin cela bouge, si l’on faisait la même chose à Saint-dié lorsqu’il y a ces bolides moto qui roule sur une roue sans casque.Avec des pots d’échappement modifié.

    répondre
  2. Dénisse

    Les autorités sont obligées d’être vigilantes avec ces incivilités, ces dérapages. D’abord ce sont nuisances, risques aggravés pour les citoyens. Et surtout ces actes d’indiscipline font la plus mauvaise presse à l’automobile tout court. Le secteur professionnel est en crise depuis avant le corona virus. Les mentalités ont encore changé depuis la fin de l’assignation à résidence. Les esprits sont moroses y compris pour la consommation en général . Je ne suis pas certain qu’il s’agisse d’un manque de moyens. il y a morosité perceptible . Donc les autorités font leur travail si elles appréhendent les délinquants. Ceux là sont souvent en marge de la réalité dans la société avec des revenus obscurs. Et là aussi , si « on » fouille…on trouve. Si on empêche la police de faire son travail parce que celui-ci, celle-là fera du bruit ensuite, c’est la fin des haricots.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.