Search
mercredi 2 déc 2020
  • :
  • :

Vosges – Norske Skog Golbey entre sur le marché européen du packaging L'entreprise annonce un investissement de 500 millions d'euros

image_pdfimage_print
norske-skog-golbey

(Photographie d’archives)

Le groupe Norske Skog va investir près de 500 millions d’euros sur le site de Golbey. Yves Bailly, le PDG du site golbéen a annoncé ce mercredi matin, l’idée que le site allait convertir deux machines à papier afin de produire 550 000 tonnes de papier carton dès 2023.

Norske Skog va franchir une étape importante dans sa transformation. Le groupe annonce en effet sa volonté de convertir 2 machines, passant d’une production de papier journal à une production de papier recyclé d’emballage (carton), permettant ainsi son entrée dans un marché en croissance et à forte marge.

Les conversions seront réalisées sur les sites de Golbey (en France) et Bruck (en Autriche) et permettront la production de 765 000 tonnes de carton, répondant à une demande croissante d’emballages recyclables. A la suite de la conversion, les deux usines utiliseront une énergie durable et réduiront leur empreinte carbone se classant ainsi parmi les sites les plus performants de la filière. Dans le même temps, Norske Skog continuera de produire la même gamme de papiers graphiques après ces conversions. La capacité de production en papier journal du groupe sera toutefois réduite de 360 000 tonnes, contribuant à garantir la durabilité du marché pour ses autres sites de production de papiers de publication en Europe.

Norske Skog prévoit d’investir sur les 18 prochains mois (à partir du 2° semestre 2021) approximativement 350 millions d’Euros dans ses projets de conversion. Il est prévu que ces investissements génèrent un EBITDA de 70-80 millions d’Euros, à plein régime. Ces estimations sont basées sur les prix constatés historiquement sur les marchés du carton d’emballage et des papiers récupérés. Ces investissements viennent renforcer les démarches initiées dans les sites de Golbey et Bruck autour de l’économie circulaire et l’écologie industrielle. La production de papier carton sera réalisée à partir de fibres recyclées, et va contribuer à réduire la consommation d’électricité des usines. Les chaudières en cours de construction vont permettre de traiter les déchets résiduels de manière efficace et dans le respect de l’environnement, et en retour, de générer de la vapeur qui sera réutilisée pour produire de manière durable le papier et le carton ainsi que de l’électricité verte pour les réseaux électriques.

Sur le site de Golbey en France, ce sont environ 250 millions d’euros qu’il est prévu d’investir pour convertir PM1. La machine passera d’une capacité de production actuelle de 235 000 tonnes de papier journal à 555 000 tonnes de papier recyclé pour carton d’emballage. En 2023, une fois la conversion terminée, Golbey sera capable de produire 555 000 tonnes de papier recyclé pour l’emballage carton et 330 000 tonnes de papier journal. A Bruck en Autriche, ce sont environ 90 millions d’euros qu’il est prévu d’investir pour convertir PM3.

La machine passera d’une capacité de production de 125 000 tonnes de papier journal à 210 000 tonnes de papier recyclé pour emballage carton. Une fois la conversion terminée, Bruck sera capable de produire 210 000 tonnes de papier recyclé pour emballage carton et 265 000 tonnes de LWC. La décision finale d’investissement est prévue pour le premier semestre 2021 et le démarrage de la production au premier semestre 2023. Les arrêts de production qui constitueront la dernière étape de conversion des machines ne dureront pas plus de 3 mois. L’utilisation à plein régime des machines, est attendue pour fin 2025.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.