Search
samedi 24 oct 2020
  • :
  • :

A 18 ans, Tom Demangeon est un virtuose de la sculpture à la tronçonneuse

image_pdfimage_print
L_Atelier_du_Sculpteur (8)

(Crédits photographiques Tom Demangeon)

Tom Demangeon vient tout juste de souffler ses 18 bougies qu’il s’est déjà fait un nom dans les Vosges, pour ses impressionnantes sculptures réalisées à la tronçonneuse.

Une passion atypique qu’il s’est découvert par hasard, à l’âge de 15 ans. « Je bricolais déjà un peu le week-end, mais c’est l’émission télévisée « Les Constructeurs de l’Extrême » qui m’a motivée à me lancer. Ma première sculpture est une chouette que j’ai faite pour ma grand-mère avec la tronçonneuse de mon père. Puis pendant un an j’ai développé ma technique seul chez moi, petit à petit, car je suis autodidacte. J’ai aussi appris grâce à des vidéos sur Internet, notamment américaines et canadiennes. Puis une fois que je me suis senti prêt, en décembre 2018, je me suis lancé sur Facebook. Ça a bien fonctionné et j’ai rapidement participé à ma première exposition, à Etival-Clairefontaine » explique le jeune homme, qui habite à Saint-Rémy chez ses parents où il s’est aménagé un atelier pour réaliser ses sculptures.

« Aujourd’hui, je suis beaucoup mieux équipé qu’à mes débuts car j’ai désormais 5 tronçonneuses. Ce qui me permet d’avoir différents niveaux de précision, et ainsi de m’améliorer à chaque nouvelle sculpture. Mes dernières réalisations sont d’ailleurs beaucoup plus détaillées que mes premières. En moyenne, il faut compter entre 10 et 50 heures de travail pour une sculpture, sachant que je les peins une fois la découpe terminée. A ce jour, j’ai du en réaliser une trentaine. Si je devais citer ma sculpture préférée, je dirais que c’est celle que j’ai réalisé dans la cour de l’école Notre Dame de la Providence à Saint-Dié-des-Vosges, où j’ai sculpté 2 ours dans un arbre de 5 mètres de haut pour 1 mètre de diamètre. L’arbre étant encore enraciné, il a fallu utiliser un échafaudage. C’était un défi intéressant » poursuit Tom Demangeon, qui vient de terminer son année de Terminale au lycée Georges-Baumont.

Et si son talent lui ouvre de nouvelles portes et lui offre de nombreuses opportunités, dont des commandes de particuliers, il ne compte pas faire de la sculpture à la tronçonneuse son activité professionnelle. Du moins pas pour l’instant. « Je souhaite rejoindre les Compagnons du Devoir pour suivre une formation en charpenterie. Mon rêve serait de construire des chalets, comme dans l’émission des Constructeurs de l’Extrême. »

Pour suivre l’actualité de Tom Demangeon, découvrir ses dernières réalisations ou le contacter, rendez-vous sur www.facebook.com/TomDemangeon88

J.J.




3 réactions sur “A 18 ans, Tom Demangeon est un virtuose de la sculpture à la tronçonneuse

  1. SUPER !!!

    Bravo Tom ! Les sculptures sont magnifiques ! Quel talent ! Ce qui est super c’est que ce don est partagé avec les enfants à l’école mais également par les parents dont je fais partie. Les ours sont magnifiques et donnent envie d’être observés avec attention…

    répondre
  2. Capucine FH

    WAUUUUHHHH Quel talent et BRAVO J’espère pourvoir aller voir votre atelier pour me régaler les yeux et .. voir si je pourrais m’offrir une de tes créations pour ma maison !! C’est tout simplement magnifique … Te souhaite un magnifique avenir

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.