Search
lundi 23 nov 2020
  • :
  • :

Grand Est’ival : une réponse inédite à un contexte exceptionnel Demandez le programme

image_pdfimage_print
Dulcis_Melodia

L’ensemble Dulcis Melodia (Crédit photographique Grand Est’ival)

Au sortir d’une période marquée par la fermeture des lieux de convivialité, le monde artistique aspire à retrouver le chemin des planches et à renouer avec le public. C’est dans cet esprit que 12 ensembles vocaux et instrumentaux professionnels du Grand Est ont imaginé et mis en place une manifestation inédite : Grand Est’ival. Des rives du Rhin aux parcs et jardins des abbayes de Senones, Moyenmoutier, Etival-Clairefontaine et Autrey… en compagnie de l’ensemble Dulcis Melodia, Grand Est’ival se substitue au Festival des Abbayes de Lorraine en cette année 2020 exceptionnelle.

La vertu de la synergie

Grand Est’ival est le fruit d’une démarche commune, dont la philosophie est de mettre en avant les synergies plutôt que la concurrence, les complémentarités plutôt que les particularités. Ce projet, lancé en mai dernier et aussitôt soutenu avec enthousiasme par les tutelles territoriales et de généreux sponsors, propose de relier tourisme et culture et de faire résonner la musique dans l’ensemble de la région, le tout dans le respect du protocole sanitaire.

Trois semaines de musique, 150 concerts et animations

Du 16 juillet au 2 août, ce sont près de 150 concerts de musique d’époques, d’approches et de styles variés programmés dans 120 lieux emblématiques ou à découvrir à travers 10 départements. Autant de parcours musicaux proposés au public qui pourra les suivre en totalité ou de façon ponctuelle.

Création 2020 pour Grand Est’ival

Dans le cadre de ses recherches passionnées autour de la musique en Alsace au XVIIe siècle, Dulcis Melodia propose de faire découvrir un répertoire inédit. Le programme, composé pour une large majorité d’oeuvres restituées par l’ensemble, est l’occasion de mettre à l’honneur des auteurs aussi bien de passage (Capricornus, Muffat) que plus durablement installés dans la région au XVII e siècle (Schmid, Jelich, Rauch, Brossard, etc.).

Grâce à un trio polyvalent au sein duquel s’exprimeront violon, flûtes à bec, cornet à bouquin, basse et dessus de viole et clavecin, des couleurs instrumentales chatoyantes se succèderont : un voyage musical hors des sentiers battus où se rencontreront, dans une harmonie subtile, les influences italienne, germanique et française…

Dulcis Melodia

Céline Jacob – cornet à bouquin, flûte à bec et violon baroque;

Geneviève Sandrin– viole de gambe (basse et dessus de viole);

Jean-François Haberer – clavecin et direction.

Plus de renseignements sur www.festivaldesabbayeslorraine.com et www.grandestival.fr, ou auprès de l’Office de Tourisme au 03-29-57-91-03.

Retrouvez ci-dessous le programme du volet vosgien de Grand Est’ival :

Grand_Est'ival_Programme_Vosges




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.