Search
samedi 31 oct 2020
  • :
  • :

Intégrale : Stéphane Brogniart et Benoît Gandolfi s’attaquent aux montées les plus pentues des Vosges

image_pdfimage_print
L'Intégrale_Brogniart_Gandolfi (6)

(Crédits photographiques Marc Fourniquet)

Avides de défis, Stéphane Brogniart et Benoît Gandolfi se sont lancés à l’assaut des 10 montées parmi les plus pentues des Vosges, qui constituent la deuxième édition du Ceramiq Vertical Vosges Challenge – C2VC.

Un challenge dont l’un des instigateurs n’est autre que Benoît Gandolfi lui même. Cet adepte des kilomètres verticaux et son acolyte aventurier, et ex ultra-trailer, ont donc décidé d’affronter cette semaine les massifs du Grand Ventron, du Taennchel, du Molkenrain, du Tanet, du Thanner Hübel, du Rothenbackhopf, du Hohneck, du Tétras, du Grand Ballon et de l’Ormont, en grimpant notamment la Montée des Schlitteurs. Le tout pour un total de 114 kilomètres et 8800 mètres de dénivelé positif.

C’est d’ailleurs au pied de cette fameuse – et très abrupte – montée que Stéphane Brogniart et Benoît Gandolfi ont démarré leur « Intégrale » hier mardi matin sur les coups de 10h. Pour l’occasion, ils étaient accompagnés de quelques courageux, car ce défi est ouvert à toutes celles et ceux qui souhaitent les accompagner. La notion de partage étant très importante aux yeux des 2 athlètes, qui parcourront également 237 kilomètres et 2400 mètres de dénivelé supplémentaires sur leurs vélos d’ici jeudi matin. L’arrivée de ce défi estival étant prévue demain vers 10h à Gérardmer. Quant à l’aspect logistique, les 2 amis évoluent en autonomie et bivouaquent les 2 soirs de leur périple à travers les massifs vosgiens.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.