Search
dimanche 9 août 2020
  • :
  • :

Jean Hingray annonce officiellement sa candidatures aux élections sénatoriales

image_pdfimage_print

jh10Jean Hingray, maire de Remiremont, a annoncé officiellement sa candidature aux élections sénatoriales du 27 septembre prochain. Étienne Colin, maire de Ferdrupt, l’a reçu ce mercredi matin à l’Hôtel de Ville pour la présentation des grands axes de son projet.

C’est donc dans cette commune à laquelle il est attaché, puisque son grand-père, André, fut maire dans les années 70, que Jean Hingray lance sa campagne. Encouragé par des élus locaux et nationaux, le maire de Remiremont a décidé de présenter sa candidature au poste de sénateur avec pour objectif de « défendre notre ruralité ».

« Si je suis élu, je siégerais au groupe centristes et indépendants », affirme Jean Hingray. Mais le plus important, ce n’est pas le parti. « Je veux rassembler toutes les bonnes volontés pour les Vosges. La vérité n’est ni à droite ni à gauche », explique t’il, « C’est souvent une question d’hommes et non de partis ».

Jean Hingray a pris la décision de présenter sa candidature seul, et non en binôme. « Le binôme, c’est quelque chose d’artificiel. C’est aussi la logique partisane ». Il fait sien le vieux proverbe français « Il vaut mieux être seul que mal accompagné ». L’élu aura cependant une remplaçante, Jenny Willemin, maire de Martigny-les-Gerbonvaux, près de Neufchâteau. « Une femme qui a beaucoup de qualités, de caractère ».

C’est suite à une réflexion de plusieurs mois que Jean Hingray a décidé de viser le palais du Luxembourg. « Je pense que c’est une institution importante. C’est un contre pouvoir », explique t’il. « L’axe fort de ma campagne, c’est de rapprocher les élus des sénateurs avec une plateforme participative ». Il prévoit également l’organisation de réunions thématiques avec des experts de différents domaines.

La nouvelle réglementation sur le cumul des mandats interdit d’exercer simultanément les fonctions de maire et de sénateur. S’il est élu, Jean Hingray devra donc renoncer à son rôle de maire : « Je resterai conseiller municipal ». Il montre sa confiance en l’équipe municipale. « Si je suis élu, on continuera tous ensemble. Tout est une question de collectif ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.