Search
samedi 31 oct 2020
  • :
  • :

Le Sentiers des Passeurs, une galerie d’art à ciel ouvert à découvrir jusqu’au 6 septembre

image_pdfimage_print
passeurs5

(Crédits photographiques Vosges Mag)

Avec environ 4 000 km de sentiers balisés, le département des Vosges est un territoire réputé pour la randonnée et la balade. Certains sentiers se distinguent par leur singularité. C’est le cas du sentier des passeurs (14 kms au total) qui va de Moussey à Salm et qui, comme son nom l’indique, marche dans les pas des hommes et des femmes ayant cherché à fuir le régime nazi pendant la seconde guerre mondiale. Tout au long du parcours, les traces du passé sont omniprésentes : sur le premier tronçon, les pavés d’une ancienne voie médiévale sont encore visibles.

Depuis 2006, chaque deux ans, à l’initiative de l’association Hélicoop, des artistes plasticiens investissent les lieux et exposent leurs œuvres aux regards des promeneurs qui empruntent ce sentier de mémoire. La boucle proposée cette année fait 9 kilomètres, sans difficulté particulière et pour une grande partie en zone ombragée. Pour l’édition 2020 baptisée « Traverses », une trentaine d’œuvres a été installée, rejoignant celles restées en place à l’issue des biennales précédentes.

Un sentier qui séduit randonneurs et amateurs d’art contemporain

Partant du radier de Barfontaine sur les hauteurs de Quieux-le-Saulcy, le sentier grimpe doucement sous couvert d’une forêt de hêtres, longe un ruisseau qui sert de décor aux premières œuvres d’art avec notamment les 3 Grâces de Charlène Chemin ou les toiles tendues de Fanny Stoll qui évoquent les voiles de bateau (L’Envolée). Le parcours offre une grande variété de paysages que les artistes ont su mettre à profit pour sublimer leurs œuvres. Le randonneur-visiteur longera aussi une tourbière, traversera une sapinière, débouchera dans une prairie rocheuse avant d’accéder à la Haute-Loge point culminant à 960 m d’altitude où le panorama est tout simplement magnifique avec une vue à 360°.

A cet endroit, Estelle Chrétien a installé ses taies d’oreiller qui, balayées par les vents, invitent à la rêverie. Du bois (Mémorial de Valentin Pierrot, Bois Sacré de Pascal Poirot, La Fermeture Eclaire d’Alain Chauveaux ), du métal (Mouvement pendulaire de Vincenzo Baviera), de la pierre (Le Penseur Asséché de Ruedi Mösch), du papier avec les photographies de Pierre Rich, des pièces de petite taille (Le Visiteur Cornu d’Aurélia Besse) et d’autres plus monumentales ( La Brouette à Plumes de François Klein, L’homme qui fait la moue de Jean-François Gavoty) : les œuvres exposées sont d’une très grande diversité et ne peuvent laisser le visiteur indifférent. Un cartel sur lequel l’artiste donne quelques explications sur sa démarche de création, est disposé à proximité de chaque œuvre.

Alors, que vous choisissiez la visite en autonomie ou que vous optiez pour une balade commentée (chaque vendredi, samedi et dimanche), que vous soyiez plus nature que culture, ou l’inverse, ou les deux à la fois, pas de doute, cette sortie sur le sentier des passeurs vous ravira.

A voir jusqu’au 06 septembre 2020.

Pour en savoir plus  www.sentier–des-passeurs.fr
Renseignements et réservations au 07-67-06-33-04.

Source : www.vosgesmag.fr




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.