Search
dimanche 20 sept 2020
  • :
  • :

Elise Didier et ses douceurs sucrées

image_pdfimage_print

Les_Douceurs_d'Elise (7)

Voilà maintenant des années que les « douceurs sucrées » de Elise Didier font le bonheur des gourmands, tout particulièrement en Déodatie où la jeune femme est présente sur le marché de Saint-Dié-des-Vosges chaque vendredi. « Au départ ce qui a donné naissance aux Douceurs d’Elise, c’était l’envie d’ouvrir un salon de thé, c’est un projet que je garde toujours à l’esprit » explique la jeune femme.

Ces douceurs, ce sont des chocolats, nougats, biscuits, guimauves, pâtes de fruits et autres pâtes à tartiner, le tout concocté avec des matières premières de qualité. On ne trouvera par exemple ni colorant ni conservateur dans la pulpe de fruit utilisée par Elise, qui a à coeur d’élaborer et de fabriquer ses produits dans un esprit de tradition et d’artisanat.

Et si des grands chefs tels que Joseph Viola, Christophe Felder ou Angelo Musa se sont intéressés à ses produits, ce n’est pas un hasard. « Ce sont des instants exceptionnels, des émotions très fortes, des rêves qui se réalisent… on se sent toute petite face à des géants de la pâtisserie et de la cuisine, mais ils sont d’une simplicité et d’une immense gentillesse. Leurs avis et conseils sur mes produits sont très importants et comptent énormément à mes yeux. Ces rencontres, ce sont mes petits bonheurs, dont je parle peu, mais qui me font avancer, grandir, progresser et me rendent heureuse ! »

Dernièrement, toujours soucieuse de se réinventer, Elise a ajouté à son catalogue des « P’tits tolos », des palets sablés croustillants au beurre frais et à la vanille; des cookies « Croc choc », aux pépites de chocolat et au beurre; des palets au raison; des caramels à la bergamote ainsi qu’à la cannelle et à l’orange confite… sachant que d’autres surprises gourmandes verront le jour au gré de ses envies et des suggestions de ses clients.

« Tout est possible selon les aspirations et le temps… Finalement de nouvelles créations, de nouveaux parfums peuvent être essayés pour toutes les confiseries. Aussi bien les guimauves, que le nougat, pâtes de fruits… cela laisse un large panel de possibilités pour l’avenir. C’est l’avantage de ce très beau métier, qui permet à la fois de laisser libre cours à son côté artistique, à sa créativité, à son inventivité, puis de les partager au travers des rencontres, des échanges… C’est l’envie de faire plaisir aux gens avec ces confiseries, biscuits qui m’anime. »

Pour découvrir – ou redécouvrir – les douceurs d’Elise, rendez-vous sur http://lesdouceursdelise.com/

J.J.




2 réactions sur “Elise Didier et ses douceurs sucrées

  1. Labourel Remy

    Bonjour; Avec votre Ame de musicienne, n’avez-vous jamais pense creer quelque chose se rapportant à la musique ? Je pense que oui! Amities.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.