Search
lundi 28 sept 2020
  • :
  • :

Cent printemps pour Louise Colin

image_pdfimage_print
Centenaire_Les_Charmes_Louise_Colin (2)

(Crédits photographiques Marc Fourniquet)

On n’a pas tous les jours 100 ans… C’est pour cela que malgré la crise sanitaire, Louise Colin a soufflé ses nombreuses bougies ce vendredi après-midi à l’EHPAD Les Charmes, entourée de ses proches.

Etaient également présentes pour ce 100ème anniversaire des bénévoles VMEH, la conseillère municipale Marie-Claude Ancel ainsi que les vice-présidentes du Conseil Départemental Caroline Privat-Mattioni et Martine Gimmillaro, qui lui ont remis une grande image d’Epinal personnalisée.

Née à Lunéville le 24 juillet 1920, Louise Colin a passé son enfance puis son adolescence à Senones. Employée pendant 9 ans chez le docteur Guédenet, elle reçoit les patients et garde la petite fille du médecin. C’est de là qu’elle rencontre son futur mari, Clément Colin, originaire de La Petite-Raon. Engagé volontaire lors de la Seconde Guerre mondiale et rescapé de Dachau, Auschwitz, Glenwitz et Bleckaumun, il fut décoré de la Légion d’Honneur, de la Croix du Combattant, de la Croix de Guerre et de la Médaille Militaire.

Leur mariage est célébré le 9 août 1941 à Senones, après lequel Louise devient mère au foyer. Clément poursuit quant à lui une carrière de cadre dans l’industrie textile. Passionnés de ski, de musique et de poésie, les époux Colin ont 5 enfants : Annie, Eliane, Serge, Yves, Odile.




2 réactions sur “Cent printemps pour Louise Colin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.