Search
mercredi 28 oct 2020
  • :
  • :

Faute de repreneur, l’usine Inteva Products de Saint-Dié-des-Vosges va fermer

image_pdfimage_print

Manifestation_Fermeture_Inteva_Products (1)

La nouvelle est tombée il y a quelques jours. Faute de repreneur, le site Inteva Products de Saint-Dié-des-Vosges va prochainement être placé en liquidation judiciaire. Une nouvelle synonyme de licenciement économique pour les 241 salariés de l’usine déodatienne, qui est actuellement le premier employeur privé de la ville. Les 2 autres sites français, situés à Sully (Loiret) et à Esson (Calvados), devraient quant à eux être – partiellement – sauvés.

Pour rappel, l’entreprise Inteva Products, qui emploie 663 salariés en France, a été placée en redressement judiciaire par le Tribunal de Commerce d’Orléans le 9 juin dernier (lire nos précédents articles ici et ici). Filiale du groupe américain Renco, cet équipementier automobile est spécialisé dans la conception et la fabrication de serrures ainsi que de moteurs de vitres et toits-ouvrants électriques.

En ce mardi 1er septembre, les salariés de l’usine de Saint-Dié-des-Vosges ont manifesté à l’appel de l’intersyndicale CFTC, CGC, CGT et FO, en formant un cortège qui a rejoint l’Hôtel de Ville en milieu de matinée. Encadrée par la Police Nationale, la manifestation s’est déroulée dans le calme. « Le placement en redressement judiciaire avait comme but de se débarrasser du site déodatien, car il ne faisait plus de bénéfices. L’annonce du placement en redressement judiciaire avait fait réagir le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, mais nous n’avons toujours pas eu de réponse du ministère à ce jour » déplore Pascal Galmiche, responsable syndical CGT. Depuis leur manifestation fin juillet (lire notre précédent article), les salariés ont rencontré la sous-préfète Carole Dabrigeon et le député Gérard Cherpion. En ce début de semaine, ils ont également rencontré le maire David Valence. Ce dernier devrait rencontrer un membre du cabinet de Bruno Le Maire demain mercredi, pour tenter de trouver une solution.

La liquidation judiciaire du site sera prononcée le 22 septembre prochain, lors de la prochaine audience du Tribunal de Commerce d’Orléans. Puis suivra la fermeture de l’usine implantée rue Sébastien-Lehr, non loin du quartier Kellermann, quelques semaines plus tard. « On espère juste que la fermeture sera la plus rapide possible. Maintenant l’heure est à la négociation du PSE (NDLR : Plan de Sauvegarde de l’Emploi)«  ajoute Pascal Galmiche.

J.J.




Une réaction sur “Faute de repreneur, l’usine Inteva Products de Saint-Dié-des-Vosges va fermer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.