Search
dimanche 27 sept 2020
  • :
  • :

« Lucarnes », le confinement vu par les apprentis photographes du CEPAGRAP

image_pdfimage_print
Vernissage_Lucarnes_CEPAGRAP (3)

Maxime Perrotey (à gauche) est le professeur des ateliers photographiques du CEPAGRAP. (Photographies Marc Fourniquet)

Pour sa première exposition de sa saison 2020 – 2021, le CEPAGRAP invite le public à découvrir la période de confinement sous le prisme des élèves des ateliers photographiques, encadrés par Maxime Perrotey.

A travers « Lucarnes », 17 apprentis photographes présentent une cinquantaine d’oeuvres sur les murs de la galerie d’Art Contemporain ainsi que dans la cour de l’Espace des Arts Plastiques déodatien. Gratuite et ouverte à tous, cette exposition est visible lors des horaires d’ouverture du CEPAGRAP jusqu’au 26 septembre, comme il a été rappelé ce samedi lors du vernissage. Un vernissage auquel ont notamment assisté Claude Kiener, conseillère municipale et vice-présidente de la Communauté d’Agglomération déléguée à la Culture.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.