Search
mercredi 21 oct 2020
  • :
  • :

Sangliers écrasés dans un champ : le Mouvement de la Ruralité lance un appel au calme

image_pdfimage_print
sanglier2

(Illustration)

C’est dans un contexte particulièrement tendu que la saison de chasse s’est ouverte cette année. Pour le Mouvement de la Ruralité, il est nécessaire d’apaiser les tensions et d’ouvrir un dialogue sans langue de bois autour de la problématique de la prolifération et des dégâts de sanglier.

kevin-grenot

Kévin GRENOT Responsable LM

« Le monde agricole souffre en silence. Sécheresses, prix du lait, et dégât de sanglier et grands ongulés dans les cultures. LMR apporte évidemment tout son soutien à cette France de tous les jours qui nourrit le pays. Le fruit du travail des agriculteurs doit être respecté et valorisé. Il n’est pas concevable d’avoir à semer jusqu’à 5 fois de suite du maïs, ou de s’endetter pour acheter des aliments pour nourrir ses bêtes fautes de prairie enherbées. Le monde de la chasse subit des attaques de toutes parts.

 

Véritable mode de vie, au-delà d’une passion, cette pratique réunit et fédère naturellement beaucoup d’acteurs du monde rural. Mais la chasse doit savoir prendre ses responsabilités et ne pourra pas assumer les excès de quelques sociétés de chasse qui ne veulent pas exercer une pression suffisante sur les sangliers. Il n’est néanmoins pas concevable de tuer des animaux de la sorte. Cet acte est profondément inhumain et ne peut en aucun cas être cautionné. Voyant les tensions monter entre chasseurs et paysans, LMR en appelle à la responsabilité de chacun et appel au calme. LMR s’engage à dialoguer avec tous les acteurs du monde agricole ainsi que du monde de la chasse pour proposer de manière consensuelle une alternative à ces excès. Le monde rural devra s’unir, ou mourir, mais si chasseurs et agriculteurs tirent dessus à boulet rouge c’est tout un pan de la France qui s’effondrera. »

Kévin GRENOT Responsable LMR




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.