Search
jeudi 3 déc 2020
  • :
  • :

Les travaux de la rue Claude-Bassot sont entrés dans leur deuxième phase

image_pdfimage_print

Travaux_Rue_Claude-Bassot (5)

Les travaux de la rue Claude-Bassot, une rue située du côté du lycée Georges-Baumont et de la chapelle Saint-Roch, sont désormais entrés dans leur deuxième phase.

La première phase, qui a été réalisée en 2016 et 2017, consistait à rénover les réseaux humides – eaux usées et eau potable – ainsi qu’une partie des réseaux d’éclairage public et de téléphonie. Cette première phase représente un investissement de 88 343 euros… sachant que pour la partie « eaux usées », les 6 riverains alimentés ont payé 5000 euros chacun. Soit 30 000 euros au total.

Actuellement en cours de réalisation, la deuxième phase des travaux est consacrée à l’enfouissement des réseaux secs. C’est à dire les réseaux d’électricité, de téléphonie et d’éclairage public. Le tout pour un coût de 121 741 euros, avec respectivement 81 807 euros à la charge de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges et 61 866 euros à la charge du SDEV – Syndicat Départemental d’Electricité des Vosges.

« Une troisième et dernière phase sera réalisée en 2021 voire en 2022, qui concernera la voirie. Le projet d’aménagement implique la création d’une chaussée de 5 mètres de large sur 260 mètres, avec une aire de retournement pour les voitures, puis une chaussée de 3,20 mètres de large jusqu’à la chapelle Saint-Roch, avec 2 places de stationnement. Cette chaussée sera accompagnée d’un trottoir, qui sera aux normes PMRLes bordures sont prévues en béton et les revêtements trottoir, chaussée et stationnement en enrobés. Un éclairage PMR avec des luminaires LED est également prévu. Le montant estimé de cette troisième phase étant de 238 880 euros » précise l’adjoint aux Travaux Patrick Zanchetta, qui s’est rendu sur le chantier hier jeudi.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.