Search
mercredi 2 déc 2020
  • :
  • :

J’adopte une ruche en Déodatie – Remise des pots de miels aux parrains

image_pdfimage_print
Remise_Pots_de_Miel_J'Adopte_une_Ruche (6)

(Archives)

C’est dans le cadre du programme Biodiversité initié par le PETR du Pays de la Déodatie, que l’action « J’adopte une ruche en Déodatie » a été mise en place.

Cette opération, débutée en 2013 sur le Pays de la Déodatie, a pour vocation de sensibiliser le grand public à la biodiversité de proximité et à considérer les circuits courts comme le mode de consommation de demain, de responsabiliser les communes dans l’entretien et la gestion des espaces verts, mais aussi de valoriser l’apiculture et de maintenir son activité sur le territoire.

Le PETR du Pays de la Déodatie propose aux communes volontaires de conventionner avec des apiculteurs du territoire, et d’accueillir leur savoir-faire sur des terrains qu’elles mettent à leur disposition.

Lors de l’adhésion de la commune à l’opération, le Pays l’accompagne en lui fournissant 2 ruches et 5 kilos de semi de fleurs mellifères. La commune s’engage à supprimer l’utilisation des produits phytosanitaires.

L’apiculteur s’engage à s’occuper du rucher et à distribuer la récolte du miel aux parrains et marraines. Il s’engage également aux côtés de la commune pour sensibiliser les enfants à son métier et aux abeilles.

Les habitants de la commune s’inscrivent également dans le projet en « parrainant » les ruches : achat d’une part de la ruche. Ainsi, chacun peut bénéficier du miel produit sur sa commune. Cette année, les remises de pots de miels aux parrains se dérouleront respectivement demain samedi 24 octobre, de 14h à 16h à la mairie de Denipaire, ainsi que samedi 7 novembre, de 10h30 à 12h à la mairie de Saint-Jean d’Ormont puis à 14h à la mairie du Ban-de-Sapt.

Objectifs de l’opération :

  • Les consommateurs engagés dans cette démarche bénéficient d’un produit local tout en consommant de manière responsable.
  • Les communes engagées soutiennent une gestion différenciée plus respectueuse de l’environnement.
  • Les apiculteurs bénéficient de terrains supplémentaires pour mener à bien leur production.
  • La biodiversité s’enrichit par l’implantation des ruchers.
  • Les insectes pollinisateurs sont protégés (papillons, cétoine dorée, abeilles solitaires, etc.).



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.