Search
mardi 24 nov 2020
  • :
  • :

Malgré une augmentation du nombre de jeunes accompagnés, l’avenir du CLLAJ de la Déodatie est incertain

image_pdfimage_print
AG_CLLAJ_SDDV (1)

(Photographies CLLAJ de la Déodatie)

Le CLLAJ – Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes – de la Déodatie est une association qui aide les jeunes, âgés de 16 à 30 ans, dans l’accès et au maintien d’un logement.

Créé en 1991, le CLLAJ propose des accompagnements – par exemple lors des visites de logement ou à la signature du bail de la location – apporte un soutien dans les démarches administratives – rédaction de courriers, constitution du dossier d’aide au logement, etc. – ainsi qu’une aide dans le conseil et la gestion du budget. L’association peut également proposer des logements temporaires tout en dépannant avec du mobilier de première nécessité. De plus, le CLLAJ gère localement la plateforme « Loj’toît », un dispositif d’accompagnement visant à faciliter l’accès au logement des jeunes en mobilité professionnelle du le territoire lorrain.

Hier lundi, l’heure était au bilan pour l’association, qui a tenu son assemblée générale annuelle dans ses locaux situés au sein du Foyer des Jeunes Travailleurs de Saint-Dié-des-Vosges, dans le quartier Kellermann. De ces assises annuelles, on retiendra surtout que malgré un nombre de jeunes accompagnés et accueillis en augmentation – passant de 590 en 2018 à 648 en 2019 – et malgré un nombre d’ateliers collectifs là aussi en augmentation, la situation financière du CLLAJ est pour le moins préoccupante. Car pour équilibrer son bilan 2020, l’association devra utiliser l’ensemble de ses provisions, qui s’élèvent à 14 900 euros… se retrouvant ainsi sans provision en 2021.

« Si les actions sont nombreuses et innovantes pour certaines, les finances malheureusement ne suivent pas. Je rappelle comme les années précédentes que le CLLAJ ne bénéficie pas de subvention de fonctionnement bien qu’il y ait des charges fixes et deux salariés à temps plein (salaires, loyers, etc). Chaque année est un casse tête pour réaliser un budget prévisionnel en équilibre et envisager l’année sereinement » a notamment déclaré la présidente Dominique Chobaut dans son rapport moral.

Dans la conclusion de son rapport, la présidente a alerté sur la situation financière incertaine dans laquelle se trouve actuellement le CLLAJ. « Si pour 2019, l’ensemble des subventions attendues ont été versées, il subsiste de fortes craintes pour les années 2020 et 2021. Je tiens dès à présent à vous alerter sur cette situation même si ce n’est pas l’objet de cette assemblée générale 2019. Pour conclure, un grand merci à Jennifer ainsi qu’à Anne (NDLR : les 2 conseillères logement du CLLAJ) pour leur énergie et leur professionnalisme. Merci aussi à l’ensemble de nos accueillants solidaires, nos partenaires, et nos financeurs qui croient en nos actions et reconnaissent le travail accompli. »

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.