Search
jeudi 22 oct 2020
  • :
  • :

Octobre culturel à Saint-Dié-des-Vosges

image_pdfimage_print
Leon Phal 5tet 1 ©Philippe Leher -5858

(Photographie Philippe Leher)

  • Jazz session

en Décentralisation du festival Nancy Jazz Pulsations et en partenariat avec Palneca Records

Léon Phal Quintet

Lauréat du tremplin Jazz Up NJP et RéZZo Focal Jazz à Vienne 2019

Léon Phal (saxophone), Zacharie Ksyk (trompette), Gauthier Toux (claviers), Rémi Bouyssière (contrebasse), Arthur Alard (batterie)

Influencé par les grands noms du jazz et soutenu par Nancy Jazz Pulsations, Léon Phal Quintet présente un répertoire empreint de sonorités du jazz actuel, d’un mélange de mélodies simples, de grooves organiques et d’improvisations spontanées, le tout teinté d’une tonalité à la fois postbop, pop et néo soul.

Accompagné d’une nouvelle génération de musiciens talentueux, notamment son complice et ami d’enfance Zacharie Ksyk à la trompette et Gauthier Toux aux claviers, Léon Phal offre un son reflétant la diversité culturelle du jazz d’aujourd’hui. Les soufflants dégagent une complicité et une complémentarité qui donnent aux compositions de Léon Phal une musicalité entraînante.

Nancy Jazz Pulsations vous donne rendez-vous du 7 au 17 octobre 2020 à Nancy et dans toute la région pour célébrer les 47 ans du festival !

Depuis son lancement en 1973, Nancy Jazz Pulsations offre à tous les aficionados de musique un programme aussi pointu que populaire allant du jazz aux musiques actuelles. Toute la programmation sur www.nancyjazzpulsations.com/le-festival

Vendredi 9 octobre à 20h30 à La Nef – Saint-Dié-des-Vosges

Plein tarif : 20 € – Tarif réduit : 17 € – Étudiants : 8 € – Famille (parents + enfants – 18 ans) : 50 €

Réservation au 03 29 56 14 09 et sur www.ticketmaster.fr

L'avare Théâtre du Kronope © Philippe Hanula

(Photographie Philippe Hanula)

  • Théâtre, masques et marionnettes, acrobaties,

proposé par l’association Côté Jardin, dès 12 ans
Théâtre du Kronope « L’Avare » de Molière [1h40]

Mise en scène et adaptation  : Guy Simon – Jeu : LoÏc Beauché, Clotilde Durupt, Pascal Joumier, Anaïs Richetta, Yves Sauton, Jerôme Simon – Musique sur le plateau : Guitare , orgue de Barbarie – Création lumière : Hugo Richetta–Création masques : Lucile Molinier et Martine Baudry – Création costumes : Monik Vernier assistée de Laetitia Chauveau, Lisa Deymier,Lisa Duvivier, Jim Allais ; Décor : Jacques Brossier – Production : Carole Bellety – Diffusion/communication : Bérangère Daris – Photos : Philippe Hanula

Faut-il vous rappeler l’intrigue ? Le vieil Harpagon règne en maître absolu chez lui et tyrannise son entourage. Il projette de marier ses deux enfants Élise et Cléante à deux beaux partis tandis que lui-même envisage de se remarier avec la jeune et innocente Marianne dont Cléante est amoureux…

Le théâtre du Kronope nous propose cet «Avare» comme une fête burlesque et acrobatique grâce au jeu masqué et aux acrobaties qui permettent de jouer sur la proportion des corps, passant du minuscule au gigantesque. Il fait danser les mots de Molière et dévoile une compréhension fine des comportements humains. C’est ainsi qu’Harpagon, ce vieil homme rugueux se transforme en une petite chose fragile dont le rapport à l’argent rappelle celui qu’un enfant pourrait avoir avec son doudou…

Mardi 13 octobre à 20h30 à l’Espace Georges-Sadoul – Saint-Dié-des-Vosges

Plein tarif : 20 € – Tarif réduit : 17 € – Étudiants : 6 € – Famille (parents + enfants – 18 ans) : 50 €

Réservation au 03 29 56 14 09 et sur www.ticketmaster.fr

Cie Azimuts IMG_0221 2

——- Résidence d’artistes ——-

  • Théâtre de rue, dans le cadre d’une tournée Agence Culturelle Grand-Est

CIE AZIMUTS

Doliba

En résidence du 19 au 30 octobre à la Nef

Mise en scène et direction d’acteur : Michaël Monnin – Adaptation et directeur d’acteur : Vincent Clergironnet
Scénographie et costumes : Barbara Mornet – Musique : Antoine Arlot
Jeu : Anaïs Fauché, Vincent Clergironnet, Marina Romary, Axel Goepfer, Céline Laurent, Michaël Monnin
Regard extérieur : Dalila Boiteaud -Cie Uz et Coutumes – Technique et construction : Pierre-François Jude

Avec le soutien du ministère de la culture (Drac Grand Est), la Région Grand Est, le Département de la Meuse et la Communauté de communes Les Portes de Meuse.

En adaptant pour le théâtre le roman d’Eugène Ebodé « Souveraine Magnifique », la compagnie Azimuts se propose de reconstituer une  «Gacaca» (prononcé « gatchatcha »). Ces tribunaux populaires traditionnels sont remis en place par l’état rwandais quelques années après le génocide perpétré contre les Tutsis.

Procès qui rassemblent tout le village sur une colline, ils sont présidés par des juges issus de la population, élus sur leur réputation d’intégrité, et permettent à chacun de prendre la parole. La mise en scène plonge le public au cœur des débats et interroge notre vision occidentale de cette tragédie. 

Implantée depuis 1998 sur un territoire rural au sud de la Meuse, Azimuts recherche et expérimente des formes hybrides transdisciplinaires le plus souvent à ciel ouvert.

La compagnie est membre fondatrice de la Far Est, Fédération des Arts de la Rue Régions Grand Est et Franche Comté. Elle est également membre du réseau Grand CIEL et du réseau Grand (Est)pace public.

Sortie de résidence : Jeudi 29 octobre à 19h30 à La Nef – Entrée libre (billetterie sur place)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.