Search
mercredi 2 déc 2020
  • :
  • :

Le reconfinement vu par 2 coiffeurs déodatiens

image_pdfimage_print
Reconfinement_Coiffeurs_SDDV (2)

Jean-Noël Antoine estime que le reconfinement est un peu brutal.

Annoncé hier par le président de la République Emmanuel Macron, le reconfinement à compter de ce soir minuit a pris au dépourvu de nombreux professionnels, notamment les commerces dits « non essentiels » dont font partie les salons de coiffure.

Pour Jean-Noël Antoine, coiffeur bien connu de la rue d’Alsace et président de l’association de commerçants « Rive Gauche », « ce reconfinement est un peu brutal, même si on s’en doutait vu la situation. Mais je ne pensais pas que ce serait si rapide, je pensais que l’on pourrait au moins finir la semaine. Du coup ma journée s’est remplie en 15 minutes ce matin, j’ai ouvert à 7h45 et je fermerai exceptionnellement à 21h. A mon âge je ne me fais pas trop de souci sur mon avenir professionnel, mais ce n’est pas la même chose pour les jeunes. Ce qui m’embête davantage c’est de laisser tomber mes clients, car j’ai une clientèle fidèle. Si j’ai la possibilité de faire de la coiffure à domicile je le ferai. Avec ce nouveau confinement et notre fermeture ce soir, au moins on a la certitude qu’on fait partie des professions non essentielles. Et encore nous, les salons de coiffure, nous n’avons pas vraiment de produits périssables, contrairement à de nombreux autres commerçants pour qui j’ai une pensée. »

A quelques dizaines de mètres de là, rue de la Bolle du côté de l’église Saint-Martin, Renaud Abel, le coiffeur brocanteur lui aussi bien connu à Saint-Dié-des-Vosges, a rejoint son salon de coiffure un peu à la hâte en début de matinée. « D’ordinaire le salon n’est pas ouvert le jeudi, mais ce matin j’ai reçu plein d’appels de mes clients. Je suis donc un peu tombé du lit pour aller ouvrir le salon à 8h, qui reste ouvert jusqu’à minuit ce soir. Honnêtement, je ne voyais pas les salons de coiffures être fermés. Je ne pensais d’ailleurs pas qu’il y aurait un nouveau confinement général. C’est dommage pour les plus petits salons de notre profession, mais je préfère prendre ça avec philosophie et relativiser. Mais il est certain que pour beaucoup de petits commerces, ce reconfinement sera le coup de grâce. Personnellement, vu que la coiffure à domicile n’est visiblement pas interdite, je travaillerai à domicile ces prochaines semaines. Ma mallette est déjà prête. »

J.J.




45 réactions sur “Le reconfinement vu par 2 coiffeurs déodatiens

      1. LENOIR

        Si BFM disent oui coiffure à domicile et chambre des métiers non y’a un problème je pense qu’il faut laisser tout ça s’organiser et redemander après moi j’attends toujours consignes clinique si demain j’ai le droit d’aller coiffer les patients la directrice attend les consignes

        répondre
    1. Auffret

      Il faut appeler le numero vert du coronavirus, demain à partir de 9h00. 08 13 00 00
      Le conseiller que j ai eu il y a quelques minutes n a pas su me dire, il en etait désolé.
      Ils répondront à cette question demain car, à cette heure, il n y a plus de responsable qui puisse nous renseigner.
      Bon courage.

      répondre
      1. Mallory

        J’espère que vous avez raison mais vu le message qu’a fait passer l’unec de la coiffure nous n’avons pas le droit de coiffer et la Chambre de Métiers est de cet avis aussi je suis dépitée

        répondre
        1. LENOIR

          Je viens de tel 0806705715 chambre métier 95 ils ne savent pas ils ont demandé pour coiffure à domicile car pas clair réponse sera en ligne sur site chambre des métiers ils espèrent lundi

          répondre
      1. 1234

        Tres concretement ce n’est pas dans la liste. Mais les juristes sont partagès avec la formulation du texte. Ça ressemble a un vide juridique, a mon sens c’est nom, mais vu la difficultee ça sera precisé prochainement surement.

        répondre
    1. Auffret

      Je viens d avoir la chambre des metiers. Ils m ont repondu que l on est en arret comme les salons et qu’ l faut se connecter à l unec, ils viennent de poster sur le site une interdiction d exercer en tant que coiffeuse à domicile.
      Bon courage à nous tous et toutes …

      répondre
      1. Solen

        Une de mes collègues coiffeuse à domicile qui travaille pour une société de coiffure à domicile a eu l’autorisation de continuer son activité !
        Sur BFM là porte parole du ministère dit oui et les chambres des métiers Non !!!je sais plus là moi

        répondre
  1. LENOIR

    Bonjour étant à moins ça à l’air interdit coiffeur domicile j’attends consignes cet am clinique et epadh où je travaille en plus femme ménage toiletteurs oui aide à la personne oui à nous de jouer pour ne pas finir par faire faillite

    répondre
  2. Lilou

    Enfin, pour la Toussaint, les cimetières resteront ouverts, ainsi que les fleuristes. 
           – Les salons de Coiffure et l’activité de la coiffure à domicile en revanche devront fermer à partir de ce soir. 

    répondre
  3. Rouyer

    Je suis dans le même cas que vous tous je suis coiffeuse a domicile sur Nancy et environs et j essais de pêcher des infos un peu partout la chambre des métiers m a dit que pour le moment ça sera pareil qu au 1er confinement donc pas le droit alors que les aides a domiciles toiletteuse repas a domicile ont le droit d aller au front…mais oui suis je bête nous avons un métier pas essentiel ce qui pour moi veut dire qui ne sert a rien en attendant au deconfinement les gens étaient ravie de couper et colorer leurs cheveux il ne faut pas oublier qu être bien coiffer joue sur le moral alors confiner et mal coiffer la déprime va arriver et il n y a pas que le covid qui va tuer…..

    répondre
    1. Rouyer

      C est a plus rien n y comprendre d après le préfet Frédéric Perissat (Dordogne)les coiffeurs à domicile ont le droit d exercer leur activité avec l accord de nos clients bien sûr et le protocole sanitaire qu on emploie depuis le deconfinement

      répondre
    2. Mallory

      Je suis d’accord
      C’est du foutaient de gueule…allez sur le site
      Unec de la coiffure ils ont mis un article comme quoi on avait pas le droit de coiffer dégoûtée
      Du coup qui est le plus fort le porte-parole où l’unec ?

      répondre
      1. Rouyer

        Et pourtant je vous assure qu il y a des articles disant que les toiletteurs a domicile ont le droit ils expliquent que vous pouvez avoir la distanciation sociale!je vous assure que c est vrai après vu le b……que c est avec les CAD une heure c’est autorisé et l heure d après c est non untel dit ok l autre dit interdit….

        répondre
  4. Bonnaure

    J’ai contacté la chambre des métiers de ma région + mail de confirmation la coiffure à domicile est totalement interdite pendant ce re confinement.

    répondre
    1. LENOIR

      Quelle région merci de mettre en ligne votre mail de confirmation car moi j’ai tel il y a 10mn chambre métier 95 ne savent pas attendent confirmation

      répondre
  5. Rouyer

    Non mais la ils se foutent de nos g…..le préfet de Dordogne et revenu sur sa décision finalement les CAD n auront pas le droit d exercer….mais oui les toiletteurs ont le droit les femmes de ménages aussi bah oui puisqu il y a la distanciation avec les gens mais pas nous ce qu ils n ont pas compris c est que nous nous avons toujours les mains propres vu le temps qu elles passent dans l eau et nous portons le masque bien que nous sommes derrière la cliente nous ne sommes pas face a face ….mais voilà notre métier n est pas essentiel mais heureusement que nous sommes la pour arranger leurs têtes a toutes ces grosses têtes bien pensantes mais nous malheureusement nous ne sommes que de simples petites ou petits coiffeurs ou coiffeuses mais pour ma part je suis fière de l être et quand je voie le soutient que j ai de la part de certaines clientes ça me donne envie de continuer d exercer parce que heureusement qu ils où elles sont là…..

    répondre
  6. Coco

    Info UNEC
    #reconfinement #covid #coiffureàdomicile
    A été publié ce jour au JO, le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Comme lors du 1er confinement du printemps, les activités de coiffure en salon ET à domicile sont interdites à compter de ce jour. D’une part, la coiffure n’a pas été définie comme activité essentielle par le Gouvernement. D’autre part, le décret rappelle bien qu’ « afin de ralentir la propagation du virus, les mesures d’hygiène et de distanciation sociale, incluant la distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes, doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance ». Que ce soit en salon ou à domicile, l’application des gestes barrière n’est pas possible dans notre secteur.
    L’UNEC vous informe en temps réel – Restez connecté !

    répondre
  7. Rouyer

    Et voilà moi aussi encore confirmation de la chambre des métiers (54) Frédéric Perissat a lancé a communiqué il revient sur sa décision les coiffeurs a dom n ont pas le droit encore une fois de travailler

    répondre
  8. wasselin

    pour info le préfet de la gironde à accepter que les coiffeurs à domicile on le droit de travailler info prise à la chambre des métiers cela devrait apparaître en ligne sur leur site

    répondre
    1. Rouyer

      Oui en Gironde mais pas dans toutes les régions et puis en fin de journée il va revenir sur sa déclaration comme le préfet de Dordogne à fait….donc pour l’instant on attend ….

      répondre
  9. Didier

    Ce serait anormal de fermer les salons, qui pratiquent scrupuleusement les gestes barrières, et d’autoriser le domicile, concurrence illégale.

    répondre
  10. Rouyer

    En même pas 2 min j ai vu une annonce comme quoi les coiffeuses a domiles pouvaient exercer et 2 min plus tard et bien non c est toujours interdit!!!

    répondre
  11. Chaaa

    Oui Et pour nos esthéticienne à domicile ? Car on entend tous les sons de cloche, j’ai une collègue qui apparemment aurait l’autorisation de la préfecture pour reprendre du service lundi… Mais c’est la seule ! Ne faut-il pas attendre quelques jours qu’ils pauffinent un décret ou autres ? Et à ce moment-là, on aura la certitude…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.