Search
dimanche 5 fév 2023
  • :
  • :

Une retraite bien méritée pour Joëlle Altmann

Écouter cet article
image_pdfimage_print
Départ_Retraite_Joëlle_Altmann_EHPAD_Les_Charmes (2)

(Photographies Marc Fourniquet)

Un petit air de nostalgie flottait ce lundi du côté de l’EHPAD Les Charmes. Car après une longue carrière de l’établissement, l’heure de la retraite a sonné pour Joëlle Altmann, lingère de l’établissement.

Une carrière débutée en 1975, en qualité de saisonnière en hôtellerie. Joëlle Altmann a ensuite exercée le métier d’aide-soignante à la clinique Robache, puis changé d’orientation en travaillant durant 30 ans dans le salon de coiffure de son mari, comme conjointe collaborateur. Après ces 3 décennies dans la coiffure, elle décide de revenir dans le milieu médical, en effectuant 2 années en tant qu’aide-soignante à la maison de retraite Charles-Fourier, l’actuel EHPAD Saint-Déodat.

Joëlle Altmann termine sa carrière à l’EHPAD Les Charmes, successivement aux postes d’aide-soignante, d’agente de service hospitalier et, pour terminer, lingère. C’est entourée de résidents, de personnels de l’établissement et de bénévoles VMEH qu’elle a offert un verre de l’amitié hier… pour un au-revoir mais pas un adieu, puisque elle viendra rendre visite à sa maman, résidente depuis peu de l’établissement. Ce verre de l’amitié fut l’occasion pour l’équipe des VMEH d’offrir à la jeune retraitée un tableau souvenir avec le portrait des résidents de l’EHPAD déodatien.

J.J.

[caption id="attachment_163640" align="aligncenter" width="800"]Départ_Retraite_Joëlle_Altmann_EHPAD_Les_Charmes (2) (Photographies Marc Fourniquet)[/caption]

Un petit air de nostalgie flottait ce lundi du côté de l'EHPAD Les Charmes. Car après une longue carrière de l'établissement, l'heure de la retraite a sonné pour Joëlle Altmann, lingère de l'établissement.

Une carrière débutée en 1975, en qualité de saisonnière en hôtellerie. Joëlle Altmann a ensuite exercée le métier d'aide-soignante à la clinique Robache, puis changé d'orientation en travaillant durant 30 ans dans le salon de coiffure de son mari, comme conjointe collaborateur. Après ces 3 décennies dans la coiffure, elle décide de revenir dans le milieu médical, en effectuant 2 années en tant qu'aide-soignante à la maison de retraite Charles-Fourier, l'actuel EHPAD Saint-Déodat. Joëlle Altmann termine sa carrière à l'EHPAD Les Charmes, successivement aux postes d'aide-soignante, d'agente de service hospitalier et, pour terminer, lingère. C'est entourée de résidents, de personnels de l'établissement et de bénévoles VMEH qu'elle a offert un verre de l'amitié hier... pour un au-revoir mais pas un adieu, puisque elle viendra rendre visite à sa maman, résidente depuis peu de l'établissement. Ce verre de l'amitié fut l'occasion pour l'équipe des VMEH d'offrir à la jeune retraitée un tableau souvenir avec le portrait des résidents de l'EHPAD déodatien. J.J. [gallery type="rectangular" link="file" ids="163639,163642,163641"]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.