Search
mardi 24 nov 2020
  • :
  • :

« Une taxe annuelle sur les friches commerciales inadaptée pour Saint-Dié-des-Vosges », selon Geoffrey Mourey Communiqué

image_pdfimage_print

« Vendredi 25 septembre, le conseil municipal de la ville de Saint-Dié-des-Vosges a voté à la majorité pour l’instauration d’une taxe annuelle sur les friches commerciales (TFC).

Il faut rappeler que la TFC est un impôt local facultatif dont l’objectif est d’inciter les propriétaires à exploiter ou à louer à un prix attractif leurs biens et que cette dernière révèle son efficacité dans les grandes villes où la demande de locaux commerciaux est importante.

Cependant il y a de quoi être dubitatif en ce qui concerne des villes moyennes comme Saint-Dié. Rien n’assure que cette mesure se révélera bénéfique pour notre ville, elle pourrait même avoir l’effet inverse.

Dans les villes où la demande de locaux commerciaux est faible, l’instauration de la TFC risquerait de faire fuir de potentiels investisseurs ou même d’accentuer les difficultés financières de certains propriétaires.

La mise en place de cette taxe à Saint-Dié-des-Vosges pourrait donc, à l’avenir, se révéler être un véritable repoussoir pour de futurs investisseurs. Sans omettre que cette mesure n’incitera pas les propriétaires les plus fortunés à effectuer des travaux ou à louer leurs biens à un prix plus attractif.

Accordant le bénéfice du doute tout en restant perplexe en ce qui concerne cette mesure, j’ai fait le choix de m’abstenir, en conseil municipal, sur cette délibération. »

Geoffrey Mourey, responsable RN de l’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges et conseiller municipal déodatien




2 réactions sur “« Une taxe annuelle sur les friches commerciales inadaptée pour Saint-Dié-des-Vosges », selon Geoffrey Mourey

  1. julien lepers

    quel mauvaise foi !
    je rapel que ce jeune homme était au gud puis au pcf puis au npa avant de rejoindre le rn !
    ce monsieur est intélorant
    honteux !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.