Search
samedi 24 oct 2020
  • :
  • :

Thierry Fabre est le nouveau directeur du Centre Technique Municipal déodatien

image_pdfimage_print

Le poste de directeur du Centre Technique Municipal – CTM – de Saint-Dié-des-Vosges n’est désormais plus vacant. Depuis jeudi dernier, cette fonction est occupée par Thierry Fabre, qui a désormais sous sa responsabilité un peu plus de 100 employés municipaux. Il succède ainsi à Stéphane Durand, qui avait été nommé en octobre dernier responsables des Services Techniques mutualisés en la Ville et la Communauté d’Agglomération (lire notre précédent article).

Âgé de 50 ans, le nouveau directeur du CTM connait bien la Déodatie puisqu’il habite à Raon-l’Etape. Avant d’obtenir ce poste à Saint-Dié-des-Vosges, il travaillait à Lunéville, où il était responsable Bâtiment de la Commune. Durant sa carrière, Thierry Fabre a notamment travaillé au service du Département de Meurthe-et-Moselle, également dans le secteur Bâtiment, et a effectué un court passage au Château de Lunéville.

« Je suis très content d’être là, car Saint-Dié-des-Vosges est la ville où j’ai fait mes études et où j’y vais vécu une partie de ma vie. Être directeur du CTM déodatien est un gros challenge pour moi, car en terme de management cela prend des proportions que je n’avais pas connues jusqu’à présent » a déclaré Thierry Fabre ce lundi matin, entouré du maire David Valence, de l’adjoint aux Travaux Patrick Zanchetta, de Nicolas Simon, du conseiller municipal délégué aux Travaux du quotidien, et de Stéphane Durand. Et le maire de souligner que « le CTM de Saint-Dié-des-Vosges est un CTM important pour une ville de cette taille. Car nous avons fait le choix de garder en interne des services comme la Menuiserie, et non de les mutualiser à l’intercommunalité. Ce qui n’est plus très courant aujourd’hui pour des collectivités comme la notre. »

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.