Search
mardi 19 jan 2021
  • :
  • :

Anould – Une plateforme logistique s’installe sur le site des anciennes papeteries du Souche Communiqué de la Communauté d'Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges

image_pdfimage_print

Les anciennes papeteries du Souche sont un site industriel en friche, emblématique, situé à Anould sur le territoire de la communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges qui y mène actuellement un programme volontariste de requalification afin d’accueillir plusieurs activités économiques. C’est dans ce cadre qu’un accord a été conclu avec CERAM Industrie qui va y installer une plateforme logistique.

  • Une attention particulière est portée par la communauté d’agglomération sur la requalification des friches industrielles.
  • Le site global du Souche couvre une superficie de plus de 20 hectares, dont 30 000 m² (3 ha) bâtis, répartis sur une dizaine de bâtiments (de qualités variables).
  • Situé en bordure de la RD 415, il est traversé par la Meurthe et se caractérise donc par deux secteurs distincts : rive droite, où un projet est en cours de développement, porté par la communauté d’agglomération ; rive gauche pour les projets privés.
  • Premier projet privé : l’installation de la plateforme logistique de CERAM Industrie dans le bâtiment dit « coucheuse », zone de stockage, des bobineuses et ateliers de finition des papeteries du Souche. Le projet de développement porté par la Société CERAM INDUSTRIE couvre une emprise bâtimentaire composée d’un ensemble immobilier sur 2 niveaux. La partie haute accolée de l’ensemble immobilier (dite « cathédrale ») sera démolie : démolition programmée au premier trimestre 2021 par l’Etablissement public foncier Grand Est dans le cadre d’une convention pluriannuelle avec la communauté d’agglomération.
  • Le groupe Ceram Industrie / Michel Thonnelier SA est implanté à Wisembach depuis 1983. L’entreprise, dont la fabrication sous contrat industriel est extérieure à la Lorraine, a souhaité rapatrier une grande partie de ses stocks sur un site régional, afin de développer une nouvelle activité, et les anciennes papeteries ont retenu son attention. L’entreprise, dont le siège reste implanté à Wisembach, est dirigée par la « deuxième génération » : Charles Thonnelier, 29 ans, destiné à une carrière d’expert-comptable, a repris le flambeau de son père Michel, il y a deux ans.

Ceram Industrie qui représente 3 % du marché national du carrelage en France, emploie 40 personnes et expédie environ 250 palettes de carrelages chaque jour depuis ses plateformes vers 400 grandes surfaces de bricolage dans tout l’hexagone. Depuis 37 ans, Ceram Industrie approvisionne les grandes enseignes.

Le Site du Souche sera une base logistique de stockage du carrelage destiné aux magasins de bricolage, que Ceram expédiera vers les points de vente en France.

Nouveauté développée par le groupe : la préparation des commandes au détail pour chaque client des magasins partenaires. Exemple : un consommateur parisien choisit ses carrelages dans l’exposition d’un magasin de bricolage de Marne-la-Vallée. Quelques jours plus tard, sa commande sera livrée à Marne-la-Vallée sur palette filmée. Tout sera soigneusement préparé dans le détail sur la plateforme du Souche.

Bref historique des papeteries d’Anould et caractéristiques du site :

  • Papeteries construites en 1875 (elles ont employé jusqu’à 850 personnes).
  • Mai 2007 : premier dépôt de bilan des Papeteries du Souche.
  • Reprise de l’activité par 106 de ses salariés (Souche Papers).
  • Septembre 2012 : liquidation de Souche Papers et fermeture définitive du site.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.