Search
dimanche 29 nov 2020
  • :
  • :

Le point sur les « travaux du quotidien » de l’automne

image_pdfimage_print

Les « travaux du quotidien » sont ces travaux que l’on voit peu parce qu’ils concernent un quartier ou quelques riverains. Validés en conseil municipal cet été, de nouveaux chantiers sont en cours de déploiement cet automne dans différents quartiers, pour un montant estimé de 232 000 euros TTC. Ils ont été confiés à l’entreprise Lingenheld, avec intervention en amont des Services Techniques municipaux.

Rue Ferdinand-Tisserand (Les Tiges) : réfection de chaussée (230 tonnes d’enrobés), création de caniveaux, pose de gaines en prévision d’un enfouissement des réseaux secs. Depuis le jeudi 5 novembre et jusqu’au lundi 16 novembre : 43 000 euros

Chemin du Réservoir (La Bolle) : réfection de chaussée, démolition des enrobés existants, mise à niveau des accotements, réalisation des enrobés à compter de ce lundi 9 novembre : 27 245 euros

Route d’Hurbache (Le Villé) : reprise de chaussée, rabotage des enrobés existants, réalisation des enrobés et des accotements , à compter de ce lundi 9 novembre : 27 336 euros

Rue Ernest-Colin, rue Edmond-Haouy, parking bâtiment Auvergne (Kellermann) : reprise de trottoirs, décroutage, pose de maçonnerie et terrassements, réalisation des enrobés. Travaux commencés fin de semaine dernière : 20 000 euros

Rue du Général-Tanant (L’Orme) : reprise de chaussée, scarification, mise à niveau d’accotement, réalisation d’un bi-couche, à compter du 12 novembre : 16 000 euros

Avenue Marguerite (Foucharupt) : viabilisation du trottoir, dépose des enrobés et des pavés, terrassement et mise en place des graviers dans les futurs trottoirs, pose de maçonnerie et réalisation des enrobés. Du 17 au 25 novembre : 18 000 euros

Rue Garibaldi (Hellieule) : aménagement d’une partie de voirie, rabotage de la chaussée, terrassement et pose de bordures, pose du bi-couche courant novembre pour 28 000 euros

Et aussi :

Rue de Foucharupt (quartier de Foucharupt), après l’enfouissement de l’éclairage public : décroutage des trottoirs, terrassement des tranchées et pose de gaines, reprise des bordures, enrobés des trottoirs, pour 39 000 euros, la semaine dernière.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.