Search
samedi 12 juin 2021
  • :
  • :

Maxence Piquet : une œuvre malheureusement d’actualité intitulée « L’homme qui pleure » Douleur en couleur

image_pdfimage_print

M. Piquet l'homme qui pleure

Basé à Corcieux, l’artiste-peintre Maxence Piquet présente sa dernière œuvre intitulée « L’HOMME QUI PLEURE » en référence à « La femme qui pleure » de Picasso. Un thème qui fait malheureusement écho à l’actualité du moment avec une crise sanitaire de plus en plus difficile à vivre…

Pourtant, ce n’est pas la la crise sanitaire et ses restrictions que l’artiste pensait lorsqu’il a donné les premiers coups de pinceaux : « C’est une œuvre que j’avais commencé il y a quelques années, 4 ou 5 ans… Je l’avais réalisé suite a une grosse facture de gaz que j’avais reçu et dont je ne comprenais pas le montant élevé. » explique-t-il, lui qui a voulu réaliser une œuvre un peu ironique. et de poursuivre : « Au départ, je ne l’aimais pas tellement et je voulais la jeter, finalement je l’ai stockée et je l’ai retrouvée il y a peu de temps. J’ai décidé de la retravailler pour obtenir cette création. »

Une sorte de nouvelle vie, de mue pour ce tableau qui, du point de vue de son créateur, évoque donc la situation actuelle et qui dure avec ce virus : « La souffrance de beaucoup de gens dans une situation qui pèse, qui n’est pas tellement maîtrisée, incohérente et incompréhensible. Les pleurent des gens qui ne peuvent plus travailler, de ceux qui s’endettent pour vivre à minima, de ce qui travaillent dans des conditions inédites et à flux tendu, des demandeurs d’emplois, des étudiants, des enfants et des femmes battues, des oublié(e)s en général… d’une forme de privation de notre petite liberté et d’un système qui s’endette pour laisser un avenir qui ne s’annonce pas très glorieux. »
Pour conclure sur une note positive, Maxence Piquet souhaite de tout cœur que l’image que représente cette œuvre sera désormais de courte durée, la plus courte qui soit, et laissera de nouveau place à des conditions de vie dite « normales » avec à nouveau des rassemblements conviviaux et culturels.



Une réaction sur “Maxence Piquet : une œuvre malheureusement d’actualité intitulée « L’homme qui pleure »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.