Search
dimanche 18 avr 2021
  • :
  • :

Vosges : des résidus de pollution radioactive dans le « ciel orange » ? D’après l’association anti-nucléaire ACRO

image_pdfimage_print
Photo de Claude Noël

Photo de Claude Noël

 

Le 6 février dernier, les habitants des Vosges, comme de toute la moitié Est de la France ont pu observer un ciel à la teinte jaune orangé. Il s’agissait d’un coup de Sirocco. Le phénomène n’est pas rare notamment en montagne avec parfois des pluies chargées de sable venues du Sahara suite à des vents violents en altitude.

Ces vents chargés de poussière contiendraient un des résidus de pollution radioactive. Des traces « datant des essais de la bombe atomique pratiqués par la France dans les années 60 », d’après l’association anti-nucléaire ACRO (Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’ouest) qui a réalisé des analyses. « Entre 1945 et 1980, les Etats-Unis, l’Union soviétique, le Royaume-Uni, la France et la Chine ont réalisé 520 essais nucléaires atmosphériques atteignant des niveaux stratosphériques et dispersant de grandes quantités de produits radioactifs à la surface du globe, principalement dans l’hémisphère nord. Au tout début des années 60, la France a procédé à des essais nucléaires atmosphériques dans le Sahara algérien (Reggane) exposant aux radiations ses propres soldats mais aussi les populations sédentaires et nomades de la région ». L’ACRO affirme avoir fait un prélèvement sur toute la surface d’une voiture à l’aide de multiples frottis. Du « césium-137 » aurait été identifié. « Il s’agit d’un radioélément artificiel qui n’est donc pas présent naturellement dans le sable et qui est un produit issu de la fission nucléaire mise en jeu lors d’une explosion nucléaire ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.