Search
mercredi 14 avr 2021
  • :
  • :

Malgré le COVID, les victimes de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc n’ont pas été oubliées Une cérémonie en effectif réduit

image_pdfimage_print


En dépit de la crise sanitaire, la municipalité avait tenu à maintenir la traditionnelle cérémonie destinée à honorer la mémoire des victimes militaires et civiles de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.


Cérémonie programmée le 19 mars un peu partout en France comme à Saint Dié où elle s’est déroulée sous une petite neige du côté de la place du 19 mars 1962. Effectif réduit pour cet hommage avec la présence de l’adjointe au maire, déléguée à la Mémoire, Colette Dauphin ; de la Sous-Préfète Carole Dabrigeon, et de représentants des autorités militaires ainsi que d’associations patriotiques, notamment Christian Martel, président de la Fédération des Anciens Combattants d’Afrique du Nord, section de Saint-Dié-des-Vosges.

Après un premier dépôt de gerbe, c’est au pied du monument aux morts de la ville que ce moment de recueillement s’est poursuivi, avec la lecture du manifeste national de la FNACA par le secrétaire de l’association patriotique locale, Jacques Vincent. Pour sa art, Carole Dabrigeon a procédé à la lecture du message de Geneviève Darrieussecq, Ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la Mémoire et des Anciens combattants.
Cette matinée commémorative c’est enfin achevée avec deux dépôts de gerbes par la FNACA et les autorités, la Sonnerie aux Morts, l’incontournable Marseillaise ainsi que le salut aux porte-drapeaux.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.