Search
dimanche 18 avr 2021
  • :
  • :

« Tous les métiers sont mixtes », une exposition en extérieur à découvrir jusqu’au 8 avril

image_pdfimage_print
Exposition_Tous_les_Métiers_sont_Mixtes (3)

(Photographies Marc Fourniquet)

A l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, une exposition intitulée « Tous les métiers sont mixtes » s’est installée sur les berges de la Meurthe, au niveau du skate-park et du Jardin Simone-Veil. Cette exposition se compose de 22 photographies du photographe Lucien Faure, sur une création graphique de Sandrine Lismonde et une conception des textes de l’association « Femmes ici et ailleurs ». Le vernissage avait lieu ce 8 mars en présence du premier adjoint Bruno Toussaint, de Françoise Legrand, conseillère municipale déléguée à l’Egalité homme-femme, et de la conseillère municipale Claude Kiener.

Après un bref discours d’introduction, le premier adjoint a rappelé son passé militaire. « J’ai vécu la féminisation de l’armée dans les années 80, qui était auparavant un milieu macho. » Avant de passer la parole à Françoise Legrand qui à lu le discours suivant :
« Les Nations Unies ont officialisé la journée du 8 Mars en 1977, et ce n’est qu’en 1982 que la France a reconnu le 8 Mars comme journée internationale des droits des femmes.
Le 8 Mars est une journée de rassemblements à travers le Monde et l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Le code de l’éducation rappelle que la transmission de la valeur d’égalité entre filles et les garçons, les femmes et les hommes, se fait dès l’école primaire ; Cette journée de manifestation à travers le monde est l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes, les droits obtenus et le chemin restant à parcourir.
Il est important de se rappeler que rien n’est acquis en la matière et que l’égalité entre les hommes et les femmes ne va pas de soi. Il s’agit d’un combat de tous les instants, une démarche à mener en continu, dans les sphères privées et publiques et ce dès le plus jeune âge.
Depuis des années, la Ville de Saint-Dié-des-Vosges apporte sa pierre à l’édifice des droits des femmes en associant divers acteurs, associations lors de rencontres, tables rondes.
Il n’y a pas que la journée du 8 Mars : tout au long de l’année des actions sont menées au sein de la municipalité, de nos 2 centres sociaux et avec différentes associations. Au niveau de la collectivité nous avons également un groupe de réflexions et d’échanges composés d’hommes et de femmes de la collectivité et d’élus , abordant aussi bien les conditions de travail des hommes et femmes, des recrutements, des formations , des apprentis etc.
En ce lundi 8 mars, la Journée Internationale des Droits des Femmes s’installe le long de la Meurthe, sous la forme d’une exposition photographique. « Tous les métiers sont mixtes ». Elle présente 22 portraits de femmes exerçant des métiers dits masculins et d’hommes dans des métiers dits féminins. Maïeuticien (Homme qui exerce la profession de sage-femme.), soudeuse, assistant maternel, chirurgienne… voilà des métiers que l’on a peu l’habitude d’utiliser sous ce genre ! Pourquoi ? Parce que seulement 12 familles professionnelles sur 87 sont considérées comme mixtes. Les autres sont à dominante masculine (comme le bâtiment ou le transport) ou à dominante féminine (comme la garde d’enfant ou le soin aux personnes âgées), parfois de façon caricaturale.
Cette situation progresse peu, trop peu. Il est urgent d’agir ! Montrer des femmes et des hommes épanoui(e)s dans leur profession, en soulignant que le nom des métiers peut s’accorder au masculin comme au féminin, contribue à lutter contre les stéréotypes et à promouvoir la liberté de choix des métiers. (…)
Si la crise sanitaire a fait plus de victimes chez les hommes que chez les femmes, la crise économique risque de peser lourdement sur l’emploi des femmes aggravant leur précarité et le renforcement des inégalités entre les femmes et les hommes au travail.  Nous devons y être plus que jamais très attentif. »
Ce vernissage s’est conclu par le témoignage de Sébastien, qui exerce le métier d’assistant maternel à l’Espace Françoise Dolto, un métier dit « féminin ». Cette exposition est visible jusqu’au 8 avril 2021.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.